Un car britannique a percuté le parapet mardi en quittant la station de l’Alpe d’Huez en Isère. Le chauffeur a été tué et une vingtaine de personnes ont été blessées, dont trois très grièvement.

Que s’est-il passé ? Mardi aux alentours de 14h30, un car ramenant des saisonniers Britanniques dans leur pays a violement percuté le parapet en plein dans un virage. Le véhicule venait de quitter la station de l’Alpe d’Huez (Isère) et s’est ensuite embrasé. Le chauffeur du car affrété par le tour-opérateur Skibound a été tué sur le coup. Trois personnes ont par ailleurs été très grièvement blessées dans l’accident et une vingtaine plus légèrement.

Les raisons pour lesquelles le conducteur de l’engin en a perdu le contrôle demeurent pour le moment inconnues. "Le bus descendait. Le chauffeur a eu le temps de prévenir les passagers qu’il rencontrait un problème. Il a heurté le parapet et le bus a pris feu", a expliqué Jean Rampon, le directeur de cabinet du préfet de l’Isère. "Est-ce que c'est un accident de frein, c'est trop tôt pour le dire", a quant à lui indiqué François Moallic, le commandant de gendarmerie.

Le chauffeur a "sauvé beaucoup de vies"Frédérice Cuvillier, le ministre des Transports s’est rendu sur les lieux du drame dès mardi soir. Au chevet des victimes, il a tenu à saluer le "courage remarquable" du chauffeur du car. Selon lui, le Britannique a, par son action, permis de "sauver beaucoup de vies et les témoignages sont concordants sur les gestes et l’attitude qui ont permis d’éviter que le bilan soit plus lourd encore". Le ministre a par ailleurs adressé "toutes les condoléances de la République".

Publicité
Jean Rampon a également précisé que les passagers du car sont "de jeunes adultes d’environ 25 ans" qui rentraient en Grande-Bretagne après avoir fini la saison de ski. "Les rescapés seront entendus par les gendarmes, ils sont tous très choqués", a-t-il ajouté.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité