Le gouvernement envisagerait de taxer les prestations familiales pour augmenter les recettes de l’Etat. Plus d’informations.

Une nouvelle taxation ? Invité sur le plateau d’i-Télé et Europe 1 dimanche, Didier Migaud, le premier président de la Cour des comptes a fait une déclaration quelque peu surprenante. "Les prestations familiales, les allocations familiales, le fait qu’elles soient fiscalisées ou pas, c’est un sujet qui peut être mis sur la table", a-t-il en effet estimé avant d’ajouter : "on peut considérer  que c’est une prestation qui rentre dans les revenus et qui peut d’une certaines manière être fiscalisée".  Fort de cette annonce, Didier Migaud a par ailleurs affirmé que fiscaliser la majoration des retraites pour les parents de trois enfants pourrait permettre à l’Etat de récolter quelques 800 millions d’euros.

Baisser progressivement les allocations ?De son côté, le Journal du Dimanche a rapporté que le gouvernement envisagerait non seulement de soumettre les allocations familiales à l’impôt mais également de les baisser progressivement. Celles-ci diminueraient ainsi d’un milliard l’année prochaine, puis d’un milliard et demi supplémentaire l’année d’après. L’hebdomadaire a par ailleurs précisé que dans ce cas, "les allocations seraient plafonnées ou accordées sous conditions de ressources comme cela en est déjà le cas pour la prestation d’accueil du jeune enfant (paje) ou les allocations".

Publicité
Réagissant à ces déclarations au micro de RTL ce lundi, Pierre Moscovici, le ministre de l’Economie a déclaré : "Je ne vais pas improviser là-dessus, il y a actuellement une mission qui a été confiée à un ancien président de chambre à la Cour des comptes, Bertrand Fragonard, le grand spécialiste de ces questions sur la politique familiales, qui rendra ses conclusions au Premier ministre, et ensuite nous prendrons une décision".  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité