Six plages au nord de l’Espagne sont fermées depuis ce mardi. En cause : la présence de plusieurs requins bleus localisés au large des plages fréquentées par les vacanciers.

Pas de baignade pour les touristes qui se trouvent sur les plages entre Masnou et Premia de Mar, au nord de Barcelone (Espagne). En effet, l’accès à la mer y est interdit depuis que des vacanciers ont aperçu au moins un requin, ce mardi vers 12 heures. 

Interrogé par BFMTV, une sauveteuse de la Croix-Rouge a expliqué que trois requins bleus, et non pas un, avaient pu être observés depuis le bateau des secouristes qui venaient vérifier la présence des squales. Les requins mesuraient entre 1 mètre et 1m50.

Suite au constat, des mesures de sécurité ont été prises et le drapeau rouge a été hissé. Pour la sauveteuse, ces requins bleus représentent un "vrai danger". "S'ils se sentent attaqués, ils peuvent mordre les baigneurs", a-t-elle expliqué.

Pas de panique sur les plages Françaises

Selon France 3, les requins bleus remonteraient vers le nord et pourraient "très bien passer par les eaux des Pyrénées-Orientales et de l'Aude". Mais pour l’heure, aucune présence des "dents de la mer" n’a été repérée sur le littoral.

Publicité
Ainsi que le rappelle FranceTVinfo, aucune attaque mortelle de requin n’a été a déplorer en Méditerranée depuis 100 ans. Généralement, ces derniers préfèrent rester au large où les eaux sont plus froides.

> Vidéo sur le même thème : Un grand requin blanc attaque un bateau pneumatique 

 

 

 

mots-clés : Espagne, Barcelone, Plage, Drapeau
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité