Ils sont plusieurs à se présenter comme des conseillers départementaux et à démarcher les Français pour leur proposer un diagnostic énergétique. Méfiance ! Il s'agit là d'une escroquerie.

Alerte à l’arnaque au conseiller départemental : des démarches commerciales douteuses

Méfiance. Ce mardi 15 mai 2018, le Conseil départemental de la Sarthe a tiré la sonnette d’alarme. Depuis quelques jours, un homme se fait passer pour un représentant du Conseil Général dans plusieurs villes du département. Il propose des visites à domicile moyennant une participation symbolique à hauteur de 1 euro. Il prétend réaliser une démarche d’économie d’énergie. C’est faux.

Parfois la prestation diffère et frôle le ridicule : proposition de travaux ou de prestations de services à des prix dérisoires, comme le souligne Ouest France. Le Conseil départemental appelle donc à la vigilance : il s’agit bien de prestations frauduleuses.

Arnaque au conseiller départemental : les Conseils départementaux appellent à la vigilance

Certes, le Conseil départemental lutte au quotidien contre la précarité énergétique, mais n’effectue aucun démarchage. Il n’a aucune vocation à proposer des services commerciaux, quels qu’ils soient.

Publicité
Et pourtant, d’autres départements sont également en alerte. C’est le cas du Val de Marne qui indique notamment la marche à suivre en cas de visite impromptue et frauduleuse. Ils indiquent sur leur site Internet : "Si vous êtes contacté par une entreprise se déclarant mandatée par le Département (…), n’acceptez aucune de ses prestations et ne la laissez pas entrer chez vous". Le cas échéant, notez un maximum d’éléments : nom, numéro de téléphone, adresse, et déposez une plainte au commissariat.

Une victime de l'arnaque en a déjà déposé une auprès du procureur de la République. Elle vise les entreprises qui ont pu être identifiées pour tentative d’escroquerie.

En vidéo - Pomme de terre : comment les producteurs vous arnaquent

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité