Si le Front National peut compter sur le soutien d’Alain Delon, qui n’a pas hésité à clamer haut et fort qu’il était derrière le parti d’extrême droite, il semblerait que l’acteur ne puisse pas en dire autant des Français. 55% d’entre eux ne l’aimeraient pas.

©AFP

Le mal-aimé du cinéma français. Alors qu’Alain Delon a claqué la porte du comité Miss France vendredi dernier, les Français pourraient bien lui fermer la leur au nez. En effet, d’après un récent sondage BVA pour Le Parisien/Aujourd’hui en France, 55% auraient une mauvaise opinion de lui. Pire, ils verraient même en lui, un "mégalomane", un "provocateur" et un "réactionnaire". Pour 86%, Alain Delon serait également étiqueté comme un homme "de droite, voire d’extrême droite". Ses récents propos sur le FN y sont certainement pour quelque chose. Au cours d’un entretien au quotidien suisse Le Matin, l’acteur avait en effet déclaré au sujet du parti présidé par Marine Le Pen prenait : Il "une place très importante (…) et ça, je l'approuve, je le pousse et le comprends parfaitement bien".

Publicité
Alain Delon reste une "star" pour 82% des FrançaisMalgré tout, le monstre sacré du cinéma hexagonal demeure une "star" pour la grande majorité des Français (82%). Il parvient également à rester quelqu’un de "séduisant" (62%) et de "charismatique" (59%). Sa légendaire rivalité avec Jean-Paul Belmondo n’est cependant pas près de s’éteindre. Les trois-quarts des Français (74%) disent en effet préférer "Bebel" à l’interprète de Tom dans Plein Soleil.
RatioImage?width=254&height=190

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité