On en sait désormais plus sur l'agriculteur qui aurait tué sa femme et ses 3 enfants dans l'Aisne pendant les vacances de la Toussaint. La famille n'avait vraisemblablement pas de problème d'argent.

La famille De Bisschop a été retrouvée morte par un employé dans leur ferme de Nouvion-et-Catillon dans l'Aisne. Selon les premiers éléments, la femme ainsi que les trois enfants, deux garçons et une fille de 12, 18 et 20 ans , ont été abattus par le père , Pierre de Bisschop, avec un fusil de chasse. Il aurait ensuite retourné l'arme contre lui. 

Si le mobile reste encore un mystère, le Courier Picard rapporte que le couple d'éleveurs porcins n'avaient pas de problèmes financiers et que la piste avancée par le procureur de Laon, Baptiste Porcher, est le drame familial. Une enquête a été ouverte pour "homicides volontaires aggravés", et a été confiée à la brigade de la gendarmerie de Laon ainsi qu'a la section de recherche d'Amiens.

Les pistes demeurent floues

Publicité
Pourtant, certains proches ne sont pas convaincus par la thèse du drame familial. "c'était un couple uni", insiste Delphine Duchâteau adjointe au maire. "Pierre est quelqu'un qui adorait ses enfants", ajoute l'épouse de Thierry Lecomte, maire de la commune. Ce dernier explique d'ailleurs : "Je suis consterné et en plein chaos. Pierre était mon voisin, mon ami et mon collègue. J’attends les résultats de l’enquête pour savoir ce qui s’est vraiment passé. Je ne m’attendais absolument pas à un tel drame". 

Des analyses toxicologiques sont en cours et les résultats devraient sortir la semaine prochaine.

Les obsèques ont eu lieu mercredi à la Cathédrale de Laon, la famille De Bisschop a été inhumée au cimetière de Pierrepont.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :