La compagnie Air France a été condamnée ce jeudi à verser à 10.000 euros d’amende pour avoir refusé d’embarquer une passagère qui n’était pas juive sur un vol en direction de Tel-Aviv (Israël).

La compagnie aérienne Air France a été condamnée pour discrimination ce jeudi par le tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis). La justice l’a contrainte à verser 10.000 euros d’amende ainsi que 3.000 euros de dommages et intérêts. Une passagère âgée de 30 ans, Horia Ankour, avait porté plainte après avoir été débarquée d’un avion en partance pour Tel-Aviv, en Israël, au motif qu’elle n’était ni juive, ni israélienne.

Alors que cette élève infirmière était installée dans l’avion qui s’apprêtait à décoller de l’aéroport de Nice, une employée d'Air France l'a prise à part afin de savoir si elle était de confession juive. Elle lui aurait notamment demandé si elle détenait un passeport israelien. Lorsque la passagère a expliqué qu'elle n'était pas juive, elle a aussitôt été priée de descendre de l'appareil.

Publicité
La liste noire d’IsraëlHoria Ankour est une militante pro-palestinienne qui souhaitait se rendre à l’opération "Bienvenue en Palestine" organisée le 15 avril 2012. "On savait que cette dame ne pourrait pas entrer", a déclaré une employée de la compagnie aérienne. D’après le Monde, les employés se sont aperçus juste avant ledécollage que Horia Ankour "figurait sur une liste de 1. 200 personnes indésirables" établie par Israël. La compagnie Air France a déjà indiquée qu'elle fera appel de la décision du tribunal.  ©Joe Jones / Flickr

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité