Alors que le maire d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne)  et son épouse ont été violemment attaqués à leur domicile jeudi, la police a arrêté un suspect. Il s’agit d’un employé de mairie réputé pour son comportement modèle.

Qui est l’auteur du "home-jacking" dont ont été victimes Pierre Gosnat, le maire d’Ivry-sur-Seine –Val-de-Marne), et son épouse jeudi ? Le couple a en effet été violemment agressé à son domicile par un homme cagoulé et armé d’un pistolet.  Jeudi matin, aux alentours de 9h30, l’agresseur s’est introduit dans le pavillon des époux Gosnat. Il a ensuite ligoté ses derniers avant de s’emparer d’une de leurs cartes de crédit, d’en exiger le code et de s’enfuir au volant de leur voiture.

L’agresseur présumé arrêté quelques heures plus tardQuelques minutes après l’agression, l’épouse du maire est parvenue à se défaire de ses liens. C’est elle qui a pu prévenir la police. Un important dispositif de recherches a alors aussitôt été mis en place. "Les patrouilles des commissariats de Vitry et du Kremlin-Bicêtre, ainsi que des effectifs départementaux ont véritablement quadrillé la ville, confie une source policière. C’est ce déploiement rapide qui a permis d’arrêter l’agresseur", a rapporté une source proche de l’affaire au Parisien. L’agresseur a finalement été repéré quelques heures plus tard au volant de la voiture volée sur un boulevard de Vitry. Rapidement interpellé, l’agresseur présumé a ensuite été placé en garde à vue.

Publicité
Pas de différend personnel mais un problème d’argentD’après les premiers éléments recueillis par les enquêteurs, l’homme arrêté peu de temps après cette agression travaillerait à la mairie dont à la charge Pierre Gosnat. Agé d’une trentaine d’années, le suspect serait père de deux enfants et réputé pour être un employé modèle. Mais alors que ses motivations exactes demeurent pour le moment inconnues, l’homme aurait expliqué aux enquêteurs qu’il a volontairement choisi d’agresser l’édile de sa ville car il avait besoin d’argent, rapporte Europe 1. Il aurait d’ailleurs retiré plusieurs centaines d’euros auraient d’ailleurs été retirées avec la carte des époux Gosnat. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité