Alors que la star américaine a été victime, dans la nuit de dimanche à lundi, d’un cambriolage à Paris, le débat sur l’insécurité en France a été rouvert par certains politiciens.

Le réveil a été difficile pour Kim Kardashian, cambriolée et ligotée dans un hôtel parisien au cœur de la nuit de dimanche à lundi. Mais la starlette est-elle la seule victime de ce braquage de bijoux dont le butin est estimé à 9 millions d’euros ? L’image de la France n’a-t-elle pas aussi pris un coup ? C’est ce que pensent certains politiciens qui ont dénoncé l’insécurité dans la capitale.

A lire aussi - Photos : découvrez l'hôtel particulier où a eu lieu l'agression de Kim Kardashian

"Le tourisme va encore payer pour cette insécurité chronique en France"

Nathalie Kosciusko-Morizet, la chef de file des Républicains au Conseil de Paris, s’est indignée de cet acte malheureux qui a pris une dimension mondiale. "Ce qui lui est arrivé est violent et traumatisant. Et puis on pense à l'image de Paris quand même. On a ce matin sur toute les chaînes du monde probablement, et aux États-Unis surtout et en boucle pour toute la journée, l'information qui est en train de tourner.  Vous vous rendez compte de la contre-pub que cela représente ? ", a lâché l’ancienne candidate à la mairie de Paris sur Europe 1.

Les représentants du Front national ont également profité de ce vol, mené par cinq faux policiers, pour critiquer l’état actuel de la France. "Vol à main armée de Kim Kardashian : pas une bonne publicité pour les touristes américains potentiels... et c'est pourtant l'état d'urgence !", rappelle le député européen Bruno Gollnish sur Twitter.

Quant à Florian Philippot, il s’inquiète que "le tourisme va encore payer pour cette insécurité chronique en France". Pour le vice-président du FN, il est "temps de se réveiller".

Publicité
Enfin, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a défendu "sa" ville dans un communiqué lundi matin. Pour elle, cette agression d’"acte très rare ne remet pas en cause la sécurité dans la capitale" car "il est possible de se rendre dans la capitale française, de la visiter et d'y pratiquer des loisirs, dans de bonnes conditions de sécurité".

Vidéo sur le même thème : Agression de Kim Kardashian: les malfaiteurs "savaient pertinemment qu'elle était là"