Bientôt deux semaines après que Hubert Caouissin a avoué le quadruple meurtre de la famille Troadec, on apprend qu’il avait échafaudé un autre plan pour se venger de son beau-frère qui refusait de partager le trésor familial avec lui. 

Nouvelles révélations dans l’affaire Troadec. Selon les informations de M6, Robert Caouissin avait un temps envisagé un autre plan pour se venger de son beau-frère, Pascal Troadec. Ce dernier était en effet en possession d’un trésor datant de la Seconde guerre mondiale que son père, aujourd’hui décédé, avait trouvé sur un chantier. Gardé secret au sein de la famille, ce trésor d’une valeur de "cinq millions d’euros" selon la mère de la victime, devait être équitablement réparti entre ses deux enfants, Lydie et Pascal. Mais ce dernier aurait profité d’un séjour à l’hôpital de sa mère pour s’en emparer, spoliant ainsi sa sœur et son beau-frère, et déclenchant un conflit familial.

A lire aussi –Que va devenir le fils de Lydie Troadec et Hubert Caouissin

Il voulait les signaler à la cellule Tracfin

Furieux et désireux de se venger, Robert Caouissin aurait ensuite cherché à se venger. Aussi, aurait-il envisagé de signaler la situation à Tracfin, la cellule mise en place par le ministère de l’Economie pour lutter contre la fraude fiscale et le blanchiment d’argent. Mais il ne l’a pas fait. Et finalement, il a tué les parents et leurs enfants à leur domicile en février dernier, avant de découper, brûler et enterrer leurs corps dans sa ferme.

Publicité
En tout, il y a "50 kg d’or" répartis en pièces et en lingots pour un montant total de "cinq millions d’euros", a de son côté confié Renée Troadec, la mère de Pascal sur RTL. "On a eu une réunion de famille, ça s’est très mal passé, a-t-elle poursuivi. Ca a fait voler ma famille en éclats (…) On ne veut plus entendre parler de ça".

 En vidéo sur le même thème : Affaire Troadec, les premiers restes des victimes retrouvés