Le soir de la disparition de Maëlys pendant un mariage, son père aurait eu une altercation avec le principal suspect, Nordhal L, selon Paris Match. L'avocat de la famille de la fillette dément. 

Paris Match fait cette semaine de nouvelles révélations dans l’affaire Maëlys. Bientôt un mois après la disparition de la fillette de neuf ans lors d’un mariage en Isère, le déroulé de la soirée se précise. Selon les informations du magazine, ce soir-là, son père aurait eu une altercation avec le principal suspect, Nordhal L. Pendant la noces, il s’en serait pris au trentenaire, lui reprochant son comportement avec son enfant.

Contacté par la rédaction de Planet, Maître Rajon, avocat de la famille de Maëlys, assure que cette ''prétendue altercation'' est "une fausse information''.

Pendant la fête, l’ancien militaire se serait montré très proche de Maëlys. Il serait allé la rejoindre la pièce qui servait de dortoir aux enfants des invités pour discuter et lui montrer des photos sur son téléphone. A tel point que l’enfant l’aurait présenté à sa mère comme son "copain" et à un autre invité comme son "tonton".

A lire aussi – Disparition de Maëlys : à quoi vont servir les 50 000 euros collectés pour ses parents ?

La mère de Maëlys l’avait également repéré

"Le suspect a été vu par de nombreux témoins, dans la salle où les enfants dormaient sous l’œil de la baby-sitter. Dans cette pièce isolée, il parlait avec Maëlys et lui montrait sur son téléphone portable des photos de ses chiens, l’une des passions de la petite fille", écrivait Paris Match la semaine dernière. L’hebdomadaire révélait par ailleurs que la mère de l’enfant aurait elle aussi trouvé le suspect étrange, avant même que sa fille disparaisse.

Publicité
Agé de 34 ans, Nordhal L. ne figurait pas sur la liste des invités. Il aurait réussi à "s’incruster" à la noce en proposant une formule "donnant-donnant" : on l’aurait laissé venir à condition qu’il apporte de la cocaïne.

En vidéo - Disparition de Maëlys : tous ces indices compromettants pour le suspect