Nordahl Lelandais, principal suspect dans l’affaire Maëlys, a été mis en garde à vue lundi pour être interrogé sur la disparition du caporal Arthur Noyer, en avril dernier. Sur les réseaux sociaux, les internautes établissent de nouvelles théories pour lier les deux affaires. 

La garde à vue de Nordahl Lelandais a été prolongée ce mardi après-midi. Le principal suspect de l’affaire Maëlys, mis en examen pour meurtre précédé d’un crime, est entendu par les enquêteurs dans le cadre d'une autre affaire : la disparition du caporlal Arthur Noyer, en avril dernier. 

Les autorités ont repéré que le portable du trentenaire écroué avait borné au même endroit et s’était déplacé dans la même direction que celui du militaire, peu avant sa disparition, comme le précise France Info. Le soir de la disparition d’Arthur Noyer, Nordahl Lelandais se trouvait dans la même discothèque, assurent par ailleurs les enquêteurs.

Tous ces éléments, en plus de ceux afférents à l’affaire de la disparition de Maëlys dans la nuit du 26 au 27 août à Pont-de-Beauvoisin, alimentent les discussions sur les réseaux sociaux. Si pour beaucoup, la garde à vue de Nordahl Lelandais pour l’affaire Noyer est la goutte de trop, et qu’il est à leur yeux le coupable, d’autres se montrent plus méfiants. "C'est possible que ce soit une simple tentative de rapprochement d'affaires… Quand un nouveau "suspect" dont la culpabilité ne fait pas de doute émerge, les enquêteurs des affaires en cours non résolues se penchent sur son cas… Surtout quand il y a proximité géographique ou point commun troublant...Après ils ont peut-être aussi une piste concrète mais on ne peut pas tirer des conclusions pour l'instant...", écrit Célia dans un groupe Facebook consacré à l’affaire. Un commentaire qui fait clairement référence à la présomption d'innocence dont bénéficie Nordahl Lelandais tant qu'il n'a pas été jugé coupable. 

Un homme au centre de deux affaires

D’autres s’essayent à faire des liens entre l’affaire Maëlys et l’affaire Noyer, et évoquent à nouveau une affaire de trafic d’êtres humains. Certains estiment que Nordahl Lelandais est coupable et, que le militaire comme la fillette se trouvent au même endroit, ou encore que "Maëlys a peut-être vu quelque chose qu’elle n’aurait pas dû voir en lien avec l’affaire du militaure". D’autres enfin se questionnent de manière assez sordide sur les chiens du suspect...

Publicité
Dans de nombreux commentaires, ce qui accable Nordahl Lelandais c’est les découvertes faites par les enquêteurs sur ses ordinateurs et téléphones. Elle attestent, comme le rapporte Le Parisien,  d'une "'recherche intensive' sur la manière de faire disparaître un corps de façon définitive".  La garde à vue a été prolongée jusqu'au mercredi 20 décembre.

Vidéo : Nordahl Lelandais est en garde vue pour une autre affaire de disparition

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité