Vendredi 12 janvier après-midi, des ossements ont été aperçus près du lieu où des fragments du crâne du caporal Arthur Noyer avaient déjà été découverts le 7 septembre 2017. Ce dernier pourrait être l'une des victimes de Nordahl Lelandais.

Plusieurs heures durant ce vendredi, un hélicoptère a survolé la zone de Montmélian, en Savoie. C'est là que les gendarmes ont découvert un tas d'ossements qui pourraient avoir appartenu à Arthur Noyer. Ce jeune chasseur-alpin de 23 ans disparu à Chambéry en avril 2017.

Une proximité géographique qui intrigue

De fait, si, pour l'heure, rien ne permet d'affirmer que les ossements en question sont effectivement ceux du caporal, il semblerait, au regard des premières constatations, qu'il s'agisse, en tous les cas, bien d'ossements humains, révèle Le Parisien.

A priori, compte tenu de leur décoloration et de leur aspect, ils ne correspondent pas exactement à ceux du crâne du jeune militaire. Crâne dont les débris avaient, pour rappel, été retrouvés le 7 septembre 2017 non loin de la commune Montmélian, puis formellement été identifiés par la suite comme étant ceux d’Arthur Noyer.

Pour l'heure, aucun élément ne permet donc d'affirmer qu'il s'agit bien des restes du jeune homme. Seulement voilà, la proximité géographique entre les débris de crâne retrouvés et ces nouveaux ossements intrigue. Sans compter qu'il se pourrait que la nature et l'air aient influé sur la couleur ainsi que sur l'aspect de ces ossements.

Dans tous les cas, l'enquête se poursuit. Une enquête qui, pour rappel, met en cause Nordahl Lelandais. Cet ancien maître-chien accusé d'avoie enlevé et tué la petite Maëlys l'été dernier lors d'un mariage en Isère, mais également d'avoir tué le caporal Arthur Noyer.

Un gel des lieux opéré

Publicité
Suite à la découverte de ces nouveaux ossements, un gel des lieux a, hier, été, opéré par les enquêteurs. Reste à savoir s'ils ont ou non effectivement appartenu au jeune chasseur-alpin. Il s'était, en effet, volatilisé au petit matin après avoir passé une soirée avec des amis de régiment à Chambéry le 12 avril 2017.

En vidéo - Affaire Lelandais : deux autres disparitions datant de 2015 et 2016 intéressent les enquêteurs

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité