Le parquet de Paris a fait appel de la décision des juges concernant Nicolas Sarkozy. Ces derniers souhaitaient une enquête afin de déterminer si l'ancien chef de l'Etat était complice d'une violation du secret d'instruction pendant l'affaire Karachi en 2011. 

Le parquet de Paris a fait appel lundi 14 janvier de la décision des juges d'enquêter sur Nicolas Sarkozy. L'ancien chef de l'Etat devait faire l'objet d'une enquête afin de déterminer s'il était complice d'une violation du secret de l'instruction lors de la diffusion en 2011 d'un communiqué sur l'affaire Karachi.

Publicité
 Des familles de victimes de l'attentat de Karachi avaient porté plainte avec constitution de partie civile le 18 juin 2012 contre l'ancien président à la suite de ce texte de l'Elysée publié le 22 septembre 2011 qui affirmait que, "s'agissant de l'affaire dite de Karachi, le nom du chef de l'Etat n'apparaît dans aucun des éléments du dossier".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :