Témoin-clé dans l'affaire Grégory, Murielle Bolle a été incarcérée jeudi dernier. Interviewé par le "Parisien", son compagnon, qui a fait part de sa tristesse, estime qu'elle est innocente.

Suite à l'incarcération soudaine de Murielle Bolle, dans l'interminable enquête sur le meurtre de Grégory Villemin, son compagnon a fait part de son désarroi dans une récente interview accordée au Parisien. "Je suis dans un état de grande tristesse, ça me touche, ça touche plein de personnes ici. On ne comprend pas", a-t-il confié.

"Je pense qu'elle est innocente"

Il a avoué au quotidien qu'il se doutait que sa compagne serait entendue par la police, étant donnée la récente mise en examen des époux Jacob, grand-oncle et grand-tante du petit Grégory. Néanmoins il ne s'attendait pas à ce qu'elle soit incarcérée. Les gendarmes sont venus interpeller la femme de 48 ans jeudi dernier à Granges-sur-Vologne (Vosges). Témoin-clé dans l'Affaire Grégory, Murielle Bolle a été mise en examen pour "enlèvement de mineur de 15 ans suivi de mort" et placée en détention provisoire.

Publicité
"Je l'aime très fort, je pense à elle, on pense à elle avec le gamin. J'espère qu'elle va être libre et qu'elle va regagner son foyer", a déclaré le compagnon avant de lâcher : "Je pense qu'elle est innocente". Au moment du meurtre du petit Grégory, Murielle Bolle était âgée de 16 ans. Entendue une première fois par les enquêteurs, elle avait d'abord accusé son beau-frère Bernard Laroche d'avoir emmené l'enfant le jour de sa mort. Mais elle s'était rétractée quelques jours plus tard assurant avoir fait un faux témoignage sous la pression des enquêteurs.

En vidéo sur le même thème : Murielle Bolle, clé de l’affaire Grégory, mise en examen

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité