Le 21 avril 2011, la police retrouvait les corps de cinq membres de la famille Dupont de Ligonnès. Quatre ans après, le père de famille, qui est le principal suspect, est toujours introuvable.

Il y a quatre ans, une histoire sordide défrayait la chronique en France. La police judiciaire découvrait cinq corps ensevelis sous la terrasse d'une maison située du 55 boulevard Schuman à Nantes. Il s’agissait de celui d’Agnès Dupont-de-Ligonnès et de ceux de ses quatre enfants âgés de 13 à 21 ans. Seul le corps du père était absent. Ce sont les voisins qui, inquiets, avaient alerté la police après avoir vu les volets de la maison fermés depuis plusieurs jours. Mais où était donc passé le père de famille ? Comment avait-t-il pu se volatiliser ? Quel était le mobile des meurtres ?

Lire aussi - La maison des Dupont de Ligonnès a été vendue

L'enquête avait révélé que la mère et ses quatre enfants avaient été tués par balle. Leurs corps avaient ensuite été enveloppés dans des sacs en toile de jute et recouverts de chaux. Les enquêteurs ont découvert que le père de famille s’était inscrit dans un stand de tir et s’entraînait à tirer avec une arme semblable à celle du crime quelques temps avant le drame, rapporte FranceTVinfo. Xavier Dupont de Ligonnès devenait alors le principal suspect. Avant de disparaître, le père de famille avait également écrit des lettres à des proches dans lesquelles il justifiait l'absence de la famille. L’individu expliquait notamment qu’ils avaient dû partir de France car il travaillait pour la CIA.

Les dernières traces de Xavier Dupont de Ligonnès

D'après les policiers en charge de l'enquête, le 10 avril 2011, Xavier Dupont de Ligonnès avait quitté Nantes et s’était rendu à La Rochelle. Il avait ensuite passé la nuit dans une chambre luxueuse dans une auberge au Pontet dans le Vaucluse. La dernière trace du suspect date du 15 avril, il avait alors passé la nuit dans un hôtel formule 1 à Roquebrune-sur-Agens. Cinq jours plus tard, sa voiture avait été retrouvée sur le parking de l’hôtel. L’homme semblait s’être volatilisé.

Où est le père de famille ?

Publicité
Xavier Dupont de Ligonnès fait toujours l’objet d’un mandat d’arrêt international. Depuis le début de l’enquête, la police a dénombré près de 800 signalements. Le dernier remonte à février : des gens l’auraient vu monter à bord d’un train à Soulac-sur-Mer en Gironde. Mais il s’agit à chaque fois de fausses pistes. Comment le principal suspect a-t-il pu disparaître ? En effet, l’homme ne disposerait d’aucune économie. De plus, la France entière connaît le visage de cet homme dont les avis de recherche ont été placardés un peu partout sur le territoire. Si la police n’exclut pas la thèse du suicide, elle continue néanmoins son travail d’investigation comme si le principal suspect était toujours en vie quatre ans après les faits.

Vidéo sur le même thème : La demeure de la famille Dupont de Ligonnès