Quatre ans après l’éclatement de l'affaire Dupont de Ligonnès, et alors que le père de famille est toujours introuvable, la récente découverte d’ossements dans le Var pourrait relancer l’enquête.

L’affaire Dupont de Ligonnès est-elle sur le point de connaître une nouvelle étape cruciale ? En 2011, les corps d’Agnès Dupont de Ligonnès, de ses quatre enfants et de leurs deux chiens étaient découverts en partie décomposés à la chaux sous la terrasse de leur maison à Nantes. Le père, quant à lui, était introuvable. Et alors que des proches de la famille avaient reçu un étrange courrier leur indiquant que la famille avait soudainement déménagé en Amérique et que le père, Xavier, avait continué à se servir de sa carte bleue dans les jours suivants la macabre découverte, il était rapidement devenu le principal suspect.

A lire aussi – La maison des Dupont de Ligonnès a été vendue !

Sa dernière trace remonte au 15 avril 2011

Seulement depuis quatre ans, ce père de famille en apparences tranquille est demeuré introuvable. En effet, la dernière trace de lui dont dispose les enquêteurs remonte au 15 avril 2011. Le suspect avait alors été repéré dans un hôtel Formule 1 de Roquebrune-sur-Agens. Sa voiture avait ensuite été retrouvée cinq jours plus tard sur le parking de l’établissement. Et alors que Xavier Dupont de Ligonnès est sous le coup d’un mandat d’arrêt international, plus de 800 personnes ont contacté les autorités pensant à avoir vu le fugitif. Mais jusqu’à présent ces appels n’ont rien donné de concluant.

A lire aussi – La cavale du père, le mobile des meurtres… les zones d’ombres qui entourent l’affaire Dupont de Ligonnès

Des ossements dans un "camp de fortune"

Publicité
Pourtant, quatre ans après les faits, l’enquête pourrait bien prendre une nouvelle dimension. Selon les informations de Var Matin, des ossements ont été découverts mardi dans la forêt de Bagnols, près de Fréjus. Toujours d’après le journal, les restes humains se trouvaient au milieu d’un "camp de fortune", à seulement quelques kilomètres de l’endroit où le père de famille a été vu pour la dernière fois. "Ce qui est sûr c’est que quelqu’un vivait là", a assuré à Var Matin le promeneur qui a fait la découverte et alerté les autorités. "Aucun élément d'identification formelle n'aurait été découvert mais rien ne permet non plus d'exclure qu'il s'agit des restes du cadavre de Xavier Dupont de Ligonnès", souligne de son côté le quotidien.

Vidéo sur le même thème : La demeure de la famille Dupont de Ligonnès