Pour la toute première fois depuis son arrestation très médiatisée à New York, Dominique Strauss-Kahn a accepté de revenir sur l’affaire du Sofitel. Découvrez les premiers extraits de cette interview choc.

Il n’en avait jamais parlé. Deux ans après l’affaire du Sofitel, Dominique Strauss-Kahn (DSK) est revenu sur les évènements qui ont brisé sa carrière politique. Au cours d’un entretien accordé à la chaîne américaine CNN, l’ancien directeur du Fonds monétaire international (FMI)  s’est en effet confié sur ce qu’il a ressenti au moment où il a été présenté menotté aux caméras du monde entier. Lors de cet instant "terrible", DSK assure qu’il "ne comprenait pas ce qui se passait" ni même "pourquoi il était là". Alors soupçonné d’avoir sexuellement abusé d’une femme de chambre du Sofitel de New York, l’ex-époux d’Anne Sinclair a déclaré qu’il "comprenait juste qu’il se passait quelque chose qu’il ne comprenait pas".

"On vous montre comme si vous étiez un criminel"Deux ans après le début de cette affaire qu’il l’a contraint à démissionner de ses fonctions au FMI et à renoncer à une carrière politique, DSK ne cache pas sa "colère". "C'est une chose terrible, vraiment. Le problème, c'est que c'est un moment où dans la société américaine et européenne, vous êtes supposés innocent, vous êtes supposés innocent jusqu'à ce que vous soyez jugés coupable", a-t-il ainsi regretté avant de poursuivre : "On vous montre à tout le monde comme si vous étiez un criminel, à un moment où personne ne sait si c'est vrai ou pas. Vous êtes peut-être un criminel, peut-être pas. La preuve vient après. Ce n'est pas juste de mettre les gens dans cette position devant le reste du monde quand on ne sait pas ce qu'ils ont fait".

Publicité
Au terme d’une longue procédure, DSK a finalement obtenu l’abandon des poursuites pénales par le parquet de New York. Un accord financier conclu en décembre dernier entre l’ancien directeur du FMI et la plaignante a par ailleurs mis fin à l’affaire au civil.

L’intégralité de l’interview de DSK sur CNN sera diffusée ce mercredi soir aux Etats-Unis. Découvrez-en un extrait :