L’affaire qui oppose Nafissatou-Diallo à Dominique Strauss-Kahn devrait prendre fin ce lundi soir à l’issue d’une rencontre entre leurs avocats respectifs. En 19 mois, cette saga judiciaire aura laissé des traces dans les deux camps. Et si la vie de DSK a été très médiatisée pendant cette affaire, celle de l’ancienne femme de chambre du Sofitel de New York l’a beaucoup moins été. Focus sur cette femme de l’ombre.

Invisible. C’est sans doute l’adjectif qui qualifie le mieux Nafissatou Diallo ces derniers mois. Après s’est retrouvée au cœur d’un véritable scandale politico-sexuel relayé par les médias du monde entier, l’ancienne femme de chambre a semble-t-il choisi de s’effacer, ou tout du moins de ne pas faire parler d’elle. Après une brève apparition en juillet 2011 sur le plateau de la BBC - où elle apparue calme et émotionnée pour donner sa version des faits - la plaignante n'a donné qu'une seule conférence de presse. Ensuite, silence radio. Et si des bruits la disant à Paris sur invitation d'un mouvement féministe ont récemment courru, ses avocats ont aussitôt démenti assurant que leur client était à New YorK. Mais malgré ses efforts Nafissatou Diallo n’a pas été oubliée, notamment dans le quartier de New York où elle réside. Là-bas, les habitants ont quasiment tous un avis sur la question et sont ainsi majoritairement ravis que le procès qui oppose l’ancienne employée du Sofitel à l’ex-directeur du FMI prenne bientôt fin car selon eux, cette affaire nuit  à l’image de la communauté guinéenne. 

"Plus personne ne croira aucune Africaine"Remontée contre celle qui assure avoir été sexuellement agressée par DSK, la cuisinière d’un restaurant du Bronx a, quant à elle, estimé qu’ "en tant que femme, vous devez avoir de la dignité". Persuadée que Nafissatou Diallo a menti dans cette affaire, elle a ensuite déclaré à l’APF avec regrets : "L'Afrique a beaucoup de problèmes, ils font des choses très graves contre les femmes, et maintenant, plus personne ne croira aucune Africaine". Et si d’autres habitants sont, au contraire, convaincus de l’innocence de la plaignante, nombreux sont cependant ceux qui estiment qu’elle ne devrait pas retourner dans son pays d’origine une fois l’affaire bel et bien terminée "car là-bas, il n'y a pas de sécurité. Et certains pensent qu'elle n'a pas dit la vérité. Ils pourraient la tuer".

Publicité
"C’est de l’argent propre"D’ici peu de temps Nafissatou Diallo disposera d’une coquette somme - chiffrée en millions d’euros – et pourrait ainsi prendre un nouveau départ. Nul ne sait toutefois de quelle manière celle qui était venue aux Etats-Unis pour "vivre le rêve américain" compte disposer de cet argent. "C’est de l’argent propre", a estimé le client d’un restaurant du quartier tandis qu’une autre cliente a, elle, assuré : "Jamais je n'aurais accepté de régler l'affaire, même pour des millions de dollars. Car rien n'est à vendre du corps de la femme africaine". 

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité