Près d’un an après avoir révélé comment, en privé, François Hollande surnommerait les pauvres, son ex-compagne a relancé la polémique sur Twitter. Découvrez comment.

En septembre 2014, Merci pour ce moment sortait en librairie, et avec lui un lot de révélations plus ou moins croustillantes sur le président François Hollande. Dans ce livre-bombe écrit et imprimé dans le plus grand secret, on apprenait ainsi, entre autres, que le chef de l’Etat se plairait à surnommer les pauvres "les sans-dents". Une révélation qui avait alors provoqué une vive polémique et sur laquelle Valérie Trierweiler a semble-t-il voulu surfer le weekend dernier.

A lire aussi – "Merci pour ce moment" : Ségolène Royal a désobéi à Manuel Valls

"La viande est un luxe pour beaucoup"L’ex-compagne du chef de l’Etat a en effet repris le tweet d’un internaute qui réagissait aux propos du ministre Stéphane Le Foll sur le prix de la viande pour le tacler une nouvelle fois. En effet, alors que l’internaute écrivait "se foutre" d’une éventuelle hausse du prix de la viande car il est un "sans-dents", Valérie Trierweiler a retweeté son message. En d’autres termes, elle lui a offert plus de "visibilité" car elle est suivie par plus de 320 000 personnes. De quoi relancer la polémique et nuire, une fois encore, à l'image du président.

 

Publicité
D'autant que Valérie Trierweiler a ensuite ponctuée cette première pique d’un autre message cinglant. "En France, 500 millions de repas sont servis chaque année dont 181 millions par le Secours Populaire. La viande est un luxe pour beaucoup", a-t-elle rappelé, taclant ainsi la proposition du gouvernement. "J'espère qu'il prendra plus conscience de ceux qui sont le plus défavorisés dans ce pays", avait récemment déclaré l’ex-Première dame sur le plateau de C à vous à propos de François Hollande.

 Vidéo sur le même thème - L'interview de Valérie Trierweiler à la BBC