Mercredi matin, un Boeing 777 et un Airbus A320 appartenant tous deux à Air France sont entrés en collision. Un accident rarissime. 

L’accident est rare pour être notifié. Mercredi matin, un Boeing 777 et un Airbus A320 appartenant tous deux à la compagnie Air France sont entrés en collision sur le tarmac de l’aéroport international Charles-de-Gaulle, indique La Dépêche.

Le Boeing était au roulage lorsqu’il a percuté l’aile de l’Airbus, et ce alors que le temps était au brouillard. Le choc, peu violent, a eu lieu entre l'aile du Boeing et la dérive (à l’arrière de l’avion) de l'Airbus qui a été partiellement endommagée.

Un accident rarissime

Si le Boeing était vide, l’Airbus emmenait lui des passagers vers Tunis. Suite à cette collision, l’équipage de l’avion endommagé a donc dû revenir au parking pour faire descendre tous les passagers qui n’ont pas été blessés lors du choc. Les 58 passagers ont ensuite pris le vol suivant pour la capitale tunisienne.

A lire aussiEn images : un aéroport français parmi les 10 pires aéroports du monde

Publicité
La compagnie française a ouvert une enquête pour comprendre les circonstances de cet accident rarissime. Quant à l'Airbus, dont la dérive a été partiellement cisaillée, il va entrer en maintenance afin de procéder aux réparations.

Vidéo sur le même thème : La minute pour comprendre : les aéroports français ne sont pas assez rentables

Publicité