La collision entre le camion et un autocar jeudi a tué six adolescents. Le conducteur du camion a été mis en examen samedi pour "homicides et blessures involontaires".  

Le chauffeur du camion impliqué dans un accident avec un autocar qui a fait six morts, tous adolescents, jeudi à Rochefort, en Charente-Maritime, a été mis en examen pour "homicides et blessures involontaires", a indiqué samedi le parquet, repris par l'AFP

Le jeune conducteur, âgé de 23 ans, a été laissé libre et placé en "liberté conditionnelle sous contrôle judiciaire, en région parisienne", afin d'éviter tout contact avec des proches des victimes. Il ne pourra plus effectuer sa profession.  

Le drame est survenu jeudi. Le car se rendait dans un lycée professionnel et faisait la liaison entre Saint-Pierre-d'Oléron et Surgères. Les victimes sont âgées entre 16 et 18 ans. Huit autres élèves s’en sont sortis indemnes, tandis que trois personnes ont été légèrement blessées.

La ridelle du camion en cause 

"C'est un camion-benne dont la ridelle latérale (paroi maintenant en place le chargement, ndlr) s'est ouverte - pour une raison que nous ignorons pour l'instant puisque des expertises techniques sont en cours - et a cisaillé le côté latéral du car qui venait dans l'autre sens", a résumé la procureur de la République de La Rochelle, Isabelle Pagenelle, lors d'un point de presse. 

Publicité
L'enquête doit permettre de "déterminer les raisons et le moment de l'ouverture de cette ridelle et pourquoi le chauffeur du camion ne s'est pas aperçu qu'il roulait avec cette ridelle ouverte", selon la procureur. 

Le conducteur dit de son côté avoir signalé mi-janvier à sa hiérarchie une "fuite hydraulique sur le vérin arrière de la ridelle". Mais aucune réparation n'aurait été faite.  

En vidéo sur le même thème - Accident de car à Rochefort : émus, les riverains rendent hommage aux victimes

 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité