Le climat estival et l'atmosphère détendue des vacances vous incitent peut-être à faire tomber le haut sans vous soucier des gens autour de vous. Pourtant, dans certaines villes, se mettre torse nu est interdit par la loi.

Selon le site du Parisien, il ne sera pas possible cet été de découvrir son torse dans le centre-ville de Pont-Sainte-Maxence, une commune de l'Oise. Une amende de 38 euros attend tout contrevenant. Mais la ville n'est pas la seule à appliquer cette loi : de Trouville à Toulouse, elle sévit souvent dans les agglomérations balnéaires.

Une telle décision doit être prise sur arrêté municipal par le maire de la commune. L'obligation ne peut pas s'étendre au reste de la ville, ni s'éterniser. L’interdiction, souvent prise courant juillet, court en général jusqu’au 30 septembre.

À lire aussi – Nudité : ce que vous pouvez faire (ou pas) en public et en privé

Pour "une attitude décente"

Interrogé par Le Parisien, le maire de Pont-Sainte-Maxence veut "amener (ses) concitoyens à conserver une attitude décente (…) et ne pas donner le sentiment que la nudité, qui relève de la sphère privée, puisse trouver à s’exhiber". La Dépêche cite pour sa part l'arrêté municipal R 610-5 du Code pénal, qui enjoint les citoyens à conserver "une attitude décente et conforme aux bonnes mœurs".

Publicité
Arnaud Dumontier aurait réagi aux plaintes de commerçants, agacés de voir des hommes "faire leurs courses torse-nu". À Saint-Tropez, Saint-Raphaël et Toulouse, cette loi est régulièrement mise en vigueur. Cependant, selon le témoignage d’un agent municipal recueilli par La Dépêche, "on verbalise très peu pour ce type d'attitude".

Vidéo sur le même thème – Cyril Hanouna, torse nu, se frotte contre la voiture de Jean-Pierre Raffarin

Publicité