Parti de la capitale ce jeudi à 14h07 à destination de Perpignan, le TGV n'est arrivé que le lendemain à 2h54 du matin. Un cauchemar pour les passagers.

En TGV, un trajet Paris-Perpignan dure en moyenne 4 heures 58. Alors que les voyageurs du train n°6065 sont partis jeudi aux alentours de 14 heures, ils ne s'attendaient sûrement pas à passer plus de 12 heures dans le train. Ils ont pourtant effectué un trajet plus long qu'un allé Paris-Tokyo en avion pour une distance de 850 kilomètres.

A lire aussi - Canicule : pourquoi de nombreux trains sont en retard ?

D'après le site Internet de L'Indépendant, la SNCF annoncait sur les coups de 16 heures un  "incendie sans gravité déclaré à proximité de la voie ferrée entre Avignon et Valence". Pour les passagers, ce n'était que le début d'un longue attente: un deuxième incendie aurait ensuite démarré à proximité de Tarascon, dans les Bouches-du-Rhône. Les retards de train sont courants en période de forte chaleur. Cela aurait causé une surtension sur les voies et donc un arrêt momentanée du TGV, plongeant les voyageurs dans le noir selon certains internautes.

Le retard additionné aux arrêts successifs a agacé plus d'un passagers. Une tension palpable que d'autres ont pourtant pris avec humour:

Publicité
Finallement arrivé en gare de Perpignan vers 3 heures du matin, le train aura cumulé près de 7 heures de retard. Un voyage certes long mais qui ne bat pas le record de 15 heures: réalisé le 27 décembre 2011 pour un aller Strasbourg-Port-Bou.

Vidéo sur le même thème: Accident de train à Nangis : la catastrophe évitée