Vidéos à la une
Les nationalistes croate, serbe et musulman devraient siéger à la présidence tripartite de la Bosnie-Herzégovine, selon des résultats partiels des élections de dimanche. Dragan Covic devrait représenter la communauté croate dans cette instance du pouvoir à trois têtes issue des accords de paix de Dayton qui ont mis fin à une guerre intercommunautaire en 1995. Les Serbes devraient être représentés par Zeljka Cvijanovic qui plaide pour une dissolution de la Bosnie-Herzégovine. Bakir Izetbegovic, qui devrait être réélu en tant que représentant des musulmans, veut un État fort et unifié. Si les partis nationalistes sont également vainqueur des autres instances du pouvoir qui devaient être renouvelées, notamment le Parlement national et les parlements régionaux, le blocage institutionnel devrait se poursuivre. Au grand dam des résidents qui réclament le changement, comme Branko : 'pendant de nombreuses années, on n'a vu aucun progrès. On a donc perdu tous nos espoirs et notre foi, mais il faut un changement.' 'Il faut que ça s'améliore, ajoutait Dusan, un retraité. C'est vraiment impossible de vivre comme ça'. 44 % de la population active au chômage, une grave crise économique, des partis au pouvoir dont les visions semblent inconciliables, un mouvement de contestation en février, des inondations dévastatrices en mai : une partie des Bosniens est désemparée. Avec AFP, AP et Reuters
Vidéos à la une
Nicolas Doze revient sur le SMIC en Allemagne. Angela Merkel a signé un accord de coalition avec les sociaux-démocrates du SPD qui précise à quoi va ressembler le futur salaire minimum.
Vidéos à la une
Il aura fallu 17 heures de négociations, mais Angela Merkel peut garder le sourire : la chancelière allemande a conclu un accord de coalition au petit-matin avec le SPD, le parti social démocrate....
Publicité