Vidéos A la une
Le nombre de morts par noyades est en hausse en 2015, en raison d'une météo exceptionnelle qui incite à la baignade, mais aussi de certains comportements dangereux. "On s'aperçoit chaque année que la plupart des noyades ont lieu hors heures de surveillance ou hors lieu de surveillance", explique Laurent Sagnimorte, chef de secteur SNCM dans l'Hérault.
Vidéos A la une
A la demande de la Commission européenne, la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) a condamné jeudi la France pour ne pas avoir récupéré les 220 millions euros d'aides d'Etat déjà jugées "illégales" accordées à la SNCM.
Vidéos A la une
Les syndicats de la SNCM ont déposé un préavis de grève de 24 heures pour la journée du 4 juin. Une annonce faite au lendemain de la visite du Premier ministre Manuel Valls à Marseille.
Vidéos A la une
Frédéric Alpozzo, délégué SNCM de la CGT Marins était en duplex pour BFM Story. A Marseille, la direction de la SNCM a annoncé ce lundi aux salariés que la société allait déposer le bilan. Transdev, l'un des actionnaires majoritaires de la compagnie a en effet demandé le remboursement des 103 millions d'euros de prêts accordés dans le cadre d'une avance de trésorerie. La procédure de redressement judiciaire prendra la forme d'une vente des actifs de la compagnie ainsi qu'un plan social pour les salariés en CDI.
Vidéos A la une
La Transdev ne compte pas faire de geste pour sauver la SNCM. L'hypothèse du dépôt de bilan semble plus que probable.
Vidéos A la une
La Cour de justice de l'Union Européenne a confirmé que la SNCM devait reversé des aides perçues par l'état.
Vidéos A la une
Alors que la SNCM est déjà lourdement déficitaire, elle a été sanctionnée ce jeudi par la justice européenne, qui exige le remboursement de 205 millions d'euros d'aides de l'Etat. Les caisses de la compagnie maritime étant vides, comment va-t-elle faire face à cette épreuve ? Les explications à Marseille.
Vidéos A la une
La SNCM va devoir rembourser les centaines de millions d'euros d'aides accordées par l'Etat. La justice européenne a confirmé ce matin l'annulation des aides. Mais à Ajaccio, le désamour reste grand vis-à-vis de la compagnie suite aux grèves de ces 30 dernières années qui représenteraient 1000 jours et ont beaucoup impacté l'économie locale.
Vidéos A la une
La justice européenne a confirmé jeudi l'illégalité d'aides publiques français envers la SNCM. La compagnie maritime est contrainte de rembourser les aides reçues en 2002 et 2006 ainsi que 170 millions d'euros supplémentaires de subventions publiques. Ce montant équivaut à un an de chiffre d'affaire pour la SNCM selon le correspondant Hugues Beaudouin.
Vidéos A la une
La France avait-elle le droit d'aider la SNCM? En tout cas pour l'avocat général a plaidé pour l'annulation de l'aide de 220 millions d'euros, et la Cour suit son avis. Si la compagnie devait rembourser l'Etat, cela pourrait signifier sa mise en faillite.
Vidéos A la une
Le bilan qui s'alourdit au Proche-Orient, une eau non potable mise en cause après la mort d'un enfant dans une colonie en Ariège, un sursis de quelques semaines pour la SNCM et Neymar auprès de ses coéquipiers.
Vidéos A la une
Le compromis signé mercredi soir entre les syndicats, les actionnaires et le gouvernement gèle pendant quatre mois le placement en redressement judiciaire de la SNCM. Un sursis qui ne règle pas la question de la pérennité de l'entreprise. La Société nationale Corse Méditerranée, reçoit des dizaines de millions d'euros de subventions de l'Etat chaque année. Elle accuse pourtant un déficit chronique depuis 13 ans. Le Premier ministre, Manuel Valls affirmait que l'entreprise était en "danger de mort", mardi.
Vidéos A la une
Le Kalliste, un navire de fret, est immobilisé depuis plus d'une semaine par les grévistes de la SNCM. Les insulaires ont manifesté pour réclamer la fin de la grève.
Vidéos A la une
La CGT a décidé de lever le blocage du Kalliste, un navire immobilisé depuis plus d'une semaine par les grévistes de la SNCM.
Vidéos A la une
Après 17 jours de grève, les marins de la SNCM ont finalement levé l'ancre. Ils ont officiellement voté, jeudi, la reprise du travail. Des bateaux de frets et de transports de voyageurs ont pu quitter le port de Marseille en fin de journée.
Vidéos A la une
Roland Blum, adjoint au maire de Marseille en charge de la Charte Ville Port était en duplex pour BFM Story. Après dix-sept jours de grève, les syndicats de la Société nationale maritime Corse Méditerranée (SNCM), réunis en assemblée générale, ont confirmé le jeudi 10 juillet la fin de leur mouvement. Un accord a enfin été trouvé entre les deux principaux actionnaires de la compagnie et l'État après une longue négociation.
Vidéos A la une
Selon Paul Giacobbi, Député PRG et Président du conseil exécutif de Corse, il est impossible de redresser la SNCM sans un passage devant le tribunal de commerce ainsi qu'un redressement judiciaire.
Vidéos A la une
Les salariés de la SNCM ont voté la reprise du travail. La traversée entre la Corse et le continent devrait reprendre ce soir dès 19 heures mais ce compromis ne satisfait pas les syndicats. Ceux-ci demandent à rencontrer le gouvernement afin de clarifier la situation.
Vidéos A la une
Alors que les marins ont décidé de suspendre la grève et de reprendre le travail, le secrétaire général des marins de la CGT Frédéric Alpozzo s'est exprimé et demande à rencontrer Manuel Valls "suite au non-respect des engagement de l'Etat".
Vidéos A la une
A l'issue d'une réunion à huis clos, les salariés de la SNCM ont voté la reprise du travail, mettant fin à un mouvement de grève qui durait depuis 17 jours.
Vidéos A la une
Alors que Manuel Valls prônait hier soir la solution du redressement judiciaire, les syndicats ont décidé de mettre la pression sur le gouvernement pour clarifier la situation.
Vidéos A la une
Le dossier SNCM s'apaise. Comme le souhaitaient les syndicats, le redressement judiciaire serait écarté pendant quatre mois.
Vidéos A la une
Le conflit à la SNCM devrait se terminer à l'issue d'une assemblée générale jeudi matin. Les salariés annonceront si ils cessent ou non leur mouvement. Pierre Maupoint de Vandeuil, délégué syndical SNCM CFE-CGC, revient sur ce conflit et estime que "Manuel Valls a surtout jeté de l'huile sur le feu".
Vidéos A la une
La SNCM a perçu 440 millions d'euros d'aide d'Etat jugée illégale par Bruxelles. La Commission européenne ne reviendra pas dessus, il faut rembourser. Sauf si la SNCM est placée en redressement judiciaire, qu'elle passe entre les mains d'un repreneur, et qu'il n'y a pas suffisamment d'argent dans les caisses pour honorer cette dette.
Vidéos A la une
Les grévistes de la SNCM bloquent aussi le bateau d'une autre compagnie, qui était le dernier à assurer la liaison entre le continent et la Corse. La crise se dirige toutefois vers une issue, après la réunion entre les syndicats et l'obtention d'un moratoire sur le redressement judiciaire.
Vidéos A la une
Après 16 jours de grève des marins de la SNCM, les Corses sont en colère. Commerçants, professionnels du tourisme, agriculteurs, ont manifesté devant la préfecture de Bastia ce mercredi. Le siège de la compagnie maritime a subi des dégradations.
Vidéos A la une
Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste, répond aux questions de Ruth Elkrief sur les différents scandales qui touchent l'UMP, sur le retour en politique de Nicolas Sarkozy, sur la grève de la SNCM, et sur la troisième conférence sociale du quinquenat de François Hollande.
Vidéos A la une
Camille de Rocca Serra, député UMP de Corse-du-Sud, était en duplex pour BFM Story.
Vidéos A la une
Le mouvement social à la SNCM qui dure depuis près de trois semaines ne faiblit pas. Manuel Valls a demandé mardi soir l'arrêt de la grève car les conséquences économiques pourraient être graves.
Vidéos A la une
Les syndicats de la compagnie maritime et le médiateur du gouvernement étaient toujours en négociations, mardi, à Marseille pour trouver une solution au conflit qui dure depuis maintenant 14 jours. La grève des marins aurait déjà causé un lourd manque à gagner pour l'économie locale.

Pages

Publicité