Vidéos A la une
Pour la première fois de son histoire la Slovaquie prend les rênes de la présidence semestrielle de l'Union européenne. Bratislava devra encadrer en particulier les prochaines étapes liées au Brexit en attendant la demande formelle de sortie du Royaume-Uni. Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, invite d'ailleurs " les autorités britanniques à clarifier leurs intentions " pour ne pas prolonger cette période d'incertitude. Pendant les six mois de sa présidence Bratislava compte aussi insister sur les politiques migratoires. La Slovaquie sera " un honnête médiateur " sur cette question, souligne le Premier ministre slovaque. Robert Fico n'a jamais caché son opposition au système de répartition des réfugiés au sein de l'Union européenne.
Vidéos A la une
La présidence slovaque de l'Union Européenne commence fort. Alors que ce pays, arrivé dans l'Union en 2004, en prend ce vendredi la présidence tournante, son Premier ministre Robert Fico a déclaré hier que le futur de l'Europe ne pouvait pas être décidé par deux ou trois pays seulement. Mais pour la cérémonie officielle, le président Andrej Kiska a préféré un ton consensuel : 'Nous sommes à quelques heures seulement de cette présidence du Conseil de l'Union européenne. Pour la Slovaquie c'est un moment historique'. Bratislava prend la tête du bloc européen au moment où il vient de perdre l'un de ses membres principaux. Le Brexit a ébranlé l'Union Européenne et la Slovaquie entend ne pas s'en laisser compter par la France, l'Italie ou l'Allemagne. 'je suis convaincu que la présidence slovaque sera un grand succès car vous êtes le principal modérateur de l'Europe, déclare plein de mystère Jean-Claude Juncker. Travaillons ensemble pour le bien de la Slovaquie et pour le meilleur pour l'Europe'. Premier grand rendez-vous pour la Slovaquie : le sommet des Vingt-Sept qui sera organisé à Bratislava - et non pas à Bruxelles - en septembre prochain.
Vidéos Argent/Bourse
Au programme de l'Euro 2016 ce lundi, Slovaquie-Angleterre à Saint-Etienne et Russie-Pays de Galles, un match jugé à haut risque à Toulouse. Les supporters apprécient le renforcement de la sécurité et la présence de la police.
Marcus, le cochon voyant, a sa petite idée !
Vidéos A la une
Nos journalistes suivent cette information et l'actualiseront dès qu'ils en en sauront davantage
Vidéos A la une
A quelques semaines de la présidence slovaque de l'Union européenne, le Premier ministre était en déplacement à Bruxelles. La visite de Robert Fico s'est déroulée sur fond de tension entre Bratislava et les institutions à propos de la crise des réfugiés. Le Premier ministre ne cache pas ses divergences avec ses partenaires et estime qu'il " sera difficile de parvenir à un accord ". Bratislava est l'une des voix les plus virulentes en Europe dans ce dossier depuis l'été dernier et l'intensification de la crise des migrants. Robert Fico déclarait récemment que " l'islam n'a pas sa place en Slovaquie ". Le pays conteste aussi ouvertement le système de répartition des réfugiés au sein de l'Union européenne.
Vidéos A la une
En Slovaquie, le nouveau parlement s'est réuni pour la première fois ce mercredi. Robert Fico, chef du gouvernement sortant a été nommé Premier ministre par le président de la République Andrej Kiska. Son parti de gauche, le SMER, était sorti victorieux des élections législatives début mars. Robert Fico, Premier ministre de la Slovaquie de 2006 à 2010, puis de 2012 à 2016 a constitué un gouvernement de coalition dans lequel quatre partis sont représentés.
Vidéos A la une
L'Hyperloop, un prototype de train propulsé qui atteindrait les 1 126km/h, pourrait s'implanter en Slovaquie. Et ainsi rejoindre les capitales de Budapest, ou Vienne, en moins de 10 minutes.
Vidéos A la une
C'est une victoire en demi-teinte qu'a remporté Robert Fico, en Slovaquie, lors des élections législatives qui se sont tenues ce samedi. Si le Premier ministre sortant est arrivé en tête du scrutin, la tâche s'annonce ardue pour constituer un gouvernement de coalition. La formation du dirigeant social-démocrate, le Smer-SD, a perdu la majorité absolue au Parlement, en remportant 28,3 % des voix, et devra composer avec un paysage politique fragmenté. 'Il est vrai que les résultats de ces élections sont très compliqués', a déclaré Robert Dico, 'ce qui confirme que notre système politique reste très 'vivant'. Nous devrons probablement travailler avec un nombre élevé de partis politiques, qui feront leur entrée au Parlement de la République slovaque'. Huit partis seront désormais représentés à la chambre basse, à l'issue d'une campagne marquée par les discours de rejet de l'accueil des migrants, y compris de la part du pouvoir en place. Les libéraux, arrivés en deuxième position, refusent toute alliance avec le parti d'extrême droite, 'Notre Slovaquie', qui fera pour la première fois son entrée à au Parlement. En 2006, Robert Fico n'avait pas hésité à faire d'une formation nationaliste son partenaire de coalition, avant de lui tourner le dos quatre ans plus tard. Le chef du gouvernement s'était alors retrouvé dans l'opposition. Ce scénario pourrait se répéter aujourd'hui, si le leader social-démocrate ne parvenait pas à former un exécutif dans les semaines à venir. Une situation délicate, alors que la Slovaquie doit assurer la présidence de l'Union Européenne dès juillet prochain.
Vidéos A la une
Le Premier ministre sortant Robert Fico s'est abstenu de tout triomphalisme après les élections législatives. Son parti Smer, social-démocrate, a certes remporté le scrutin avec environ 30 % des voix, selon des résultats partiels, mais il perd la majorité absolue au Parlement. Un Parlement qui n'a jamais semblé aussi divisé. Au moins huit partis devraient figurer dans la prochaine assemblée, qui voit arriver des députés de l'extrême-droite nationaliste. Une nouvelle qualifiée de 'grande honte' par l'eurodéputée slovaque Monika Flasikova Benova : 'Ce sera un désastre majeur que d'avoir des fascistes au Parlement alors que la République slovaque s'apprête à présider l'Union européenne.' La crise des migrants a été au centre de la campagne électorale du Premier ministre sortant, un farouche opposant à l'accueil des réfugiés musulmans. Mais d'autres thématiques ont capté dernièrement l'attention des électeurs comme les grèves des enseignants et des infirmières. Au vu de la fragmentation du vote, les sociaux-démocrates auront besoin d'au moins deux partenaires pour arriver à former une coalition, estiment les experts. Même les partis d'opposition devraient avoir des difficultés à constituer un front majoritaire.
Vidéos A la une
Les élections législatives qui ont lieu en Slovaquie ce samedi devraient reconduire le social-démocrate Robert Fico à la tête du gouvernement. Il brigue son troisième mandat. Selon les analystes, il pourrait cependant être conduit à former une coalition avec le parti d'extrême droite SNS, comme il l'a déjà fait entre 2006 et 2010, ou chercher d'autres partenaires à droite ou au centre. Considéré comme tenace et fin stratège, Robert Fico, juriste de 51 ans, a tout au long de sa campagne surfé sur la vague anti-réfugiés et anti-musulmans. 'Reconnaissons que les frontières de l'espace Schengen sont du gruyère. Des milliers de personnes entrent en Europe sans aucun contrôle. Philip Breedlove, le chef des forces de l'Otan en Europe dit lui-même qu'il y a, parmi les migrants, des milliers de terroristes et de combattants de l'État islamique. Voilà pourquoi la sécurité est la première priorité de mon gouvernement', a dit Robert Fico durant sa campagne. Sa rhétorique anti-migrants séduit, d'autant que sur le terrain, Robert Fico fait front, contre le système de quotas proposé par Bruxelles notamment. Il s'est aussi engagé à aider la Bulgarie et la Macédoine à sceller leurs frontières au cas où Athènes ne parviendrait pas à stopper les migrants venant de Turquie. En juillet prochain, la Slovaquie prendra la présidence tournante de l'Union européenne.
Vidéos Insolite
Le cuisinier de l'émission matinale slovaque Teleráno s'est-il vraiment préparé un rail de cocaïne en direct ? Dans cette vidéo extraite de l'émission de mardi dernier, on voit, au cours d'un changement de plan, le cuisinier se préparer un rail de poudre blanche à côté duquel se trouve un billet...
Vidéos Insolite
En Slovaquie, une voiture de police tourne brutalement sur une ligne blanche, ce qui va surprendre la voiture située derrière eux. Elle ne va pas réussir à s'arrêter à temps et va les percuter légèrement.
Vidéos A la une
Le Premier ministre slovaque, Robert Fico, a demandé vendredi un sommet extraordinaire de l'Union européenne à la suite des violences à Cologne où des femmes ont été victimes d'agressions sexuelles.
Vidéos A la une
L'afflux de migrants est toujours aussi grandissant en Europe et la Slovaquie a décidé de pointer du doigt et de porter plainte à la Cour de justice contre les quotas de migrants en Union Européenne. Ses dirigeants estiment que les quotas représentent une atteinte aux droits des Parlements nationaux et du Parlement européen.
Vidéos Insolite
En Slovaquie, un train vapeur traverse un terrain de foot en plein match.
Vidéos Insolite
En Slovaquie, le club de foot amateur de TJ Tatran Cierny Balog évolue dans un étonnant stade. En effet, une voie ferrée sépare son terrain des tribunes... Et régulièrement, des trains à vapeur passent en plein match entre les spectateurs et les joueurs !
Vidéos A la une
Jeudi matin à Ilana dans l'ouest de la Slovaquie, deux avions transportant des parachutistes sont entrés en collision. Le bilan est de 7 morts. Selon la police, les survivants ont réussi à sauter des avions au moment de l'accident.
Vidéos A la une
Les menaces qui pèsent sur notre monde, on en parle chaque année à la conférence sur la sécurité à Bratislava en Slovaquie. Globsec fête sa 10ème édition, et régulièrement apparaissent de nouveaux défis, notamment en Europe : 'L'Europe fait face à des défis sécuritaires sans précédent sur plusieurs fronts, explique Robert Vass, le fondateur de la conférence. Outre la stabilité en Ukraine qui a été sérieusement ébranlée, il y a les tensions avec la Russie qui redéfiniront la relation avec l'Europe pour les prochaines décennies probablement, et puis aussi l'énorme vague migratoire venue d'Afrique.' Une autre menace pour le monde, c'est le groupe Etat islamique. Le ministre des Affaires étrangères du Kurdistan irakien s'inquiète pour les réfugiés : 'Nous avons fourni aux réfugiés un environnement sûr et sécurisé, dit Falah Mustafa Bakir, mais c'est insuffisant. Parce que ces gens ont besoin de services, d'un toit, de nourriture, d'accès à la santé et à l'éducation. C'est un véritable défi, nous voulons les aider et nous voulons que la communauté internationale nous aide afin que l'on puisse leur apporter l'espoir d'un avenir meilleur.' Les migrations, c'était aussi la préoccupation du groupe de Visegrad qui tenait son sommet au même moment à Bratislava. Ce groupe, ce sont quatre pays, la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie et la République tchèque, tous opposés à l'idée des quotas de migrants obligatoires, une proposition de l'Union européenne.
Vidéos Insolite
Deux hommes ont filmé leur randonnée en Slovaquie, dans la chaîne de montagnes des Tartras. Les deux randonneurs vont vivre une expérience incroyable : ils vont marcher sur l’eau d’un lac, mais sur de l’eau glacée. L’eau de ce lac est...
Vidéos A la une
Les dirigeants européens ont chargé la Commission européenne de proposer de nouvelles sanctions contre la Russie, à cause de son intervention en Ukraine. Herman Von Rompuy a rappelé que les sanctions de niveau trois adoptées fin juillet produisent un effet visible sur l'économie russe. 'Le Conseil européen a dit qu'il se tenait prêt à prendre de nouvelles mesures significatives au vu de l'évolution de la situation sur le terrain. Cela nécessite que la Commission mène de façon urgente des travaux préparatoires et qu'elle présente des propositions à examiner d'ici une semaine' a déclaré Herman Van Rompuy. Il en fallait peut-être plus pour satisfaire le président ukrainien Petro Porochenko qui attendait une riposte européenne à l'entrée de troupes russes dans l'Est de l'Ukraine : 'Je crois que nous sommes tous près du point de non-retour. Le point de non-retour, c'est la guerre totale, qui se déroule déjà sur le territoire contrôlé par les séparatistes - où combattent des troupes régulières russes à la place des séparatistes' a-t-il déclaré. Le président du Conseil a reconnu que les sanctions créaient des tensions entre les états membres, mais que c'était 'le prix à payer'.
Vidéos A la une
Retour au pays tourmenté pour le ministre russe de la Défense. L'avion transportant Sergueï Choïgou, qui revenait d'un déplacement officiel en Slovaquie, s'est, dans un premier temps, vu refuser le survol de l'espace aérien polonais. Le pilote a alors modifié son itinéraire. Mais l'Ukraine lui a, à son tour, refusé le survol de son territoire. Les deux refus ont été motivés par le fait que l'avion volait avec un statut militaire. Le pilote est donc retourné d'où il venait, Bratislava. Il a fait passer le statut de l'appareil de militaire à civil et a ainsi pu redécoller et surtout traverser l'espace aérien polonais. Moscou a vivement réagi à cet incident, le qualifiant de 'violation brutale des normes et de l'éthique de la conduite entre États'. Cet épisode intervient dans un contexte de très grave crise diplomatico-militaire entre la Russie et son voisin ukrainien.
Vidéos Insolite
Un homme s’amuse à se déplacer sur les rails du tramway de Bratislava (Slovaquie) avec… une palette de manutention ! Il s’est rendu compte que les dimensions de la palette s’adapte parfaitement à la largeur des rails. Il a aussi ajouté des...
Vidéos A la une
À Prešov en Slovaquie, des jeunes ont décidé de faire entendre leur voix en créant leur propre parlement. Ils ne siègent pas, mais multiplient les actions pour inciter les habitants de leur...
Vidéos A la une
Les électeurs slovaques ont choisi un nouveau président pour succéder à Ivan Gasparovic : Andrej Kiska. Il a remporté près de 60% des suffrages au second tour du scrutin présidentiel ce...
Vidéos A la une
4,4 millions d‘électeurs sont appelés à départager les deux candidats arrivés en tête au premier tour. Seuls 43% d’entre eux s‘étaient déplacés le 15 mars. Il faut dire que la...
Vidéos A la une
Robert Fico a bien remporté le premier tour de l‘élection présidentielle en Slovaquie hier. Mais ses électeurs sont moins nombreux que ne l’annonçaient les sondages. Le Premier ministre de...
Vidéos A la une
Quatorze candidats sont en lice, mais, selon tous les sondages, ce sont le Premier ministre social-démocrate Robert Fico et l’indépendant Andrej Kiska qui s’affronteront au second...
Insolite
Une rivière d’un petit village Slovaque a viré à la couleur rouge en l’espace d’une nuit. Planet.fr vous raconte l'histoire de cet étrange phénomène. 
Vidéos A la une
Le maire de Kosice en Slovaquie a assuré que le mur en béton “anti-roms” allait être détruit. Ce mur de 30 mètres de long et de deux mètres de haut a été construit en juillet autour...

Pages

Publicité