Vidéos à la une
Interrogé sur l'hommage qui lui a été rendu lors d'une cérémonie dans une université de Tel Aviv, et lors de laquelle il s'est vu attribuer le qualificatif de sioniste par un professeur ("Vous êtes l'un des seuls Premiers ministres qui ait soutenu Israël et qui soit sioniste"), Manuel Valls a eu du mal à cacher sa gêne. À la question de savoir si le socialisme français et le sionisme étaient compatibles, le Premier ministre a ainsi botté en touche : "Je n'ai jamais dit que j'étais sioniste, le sujet n'est pas là. Ce n'est pas du tout mon problème. Mon problème c'est de dire que le discours antisioniste est le premier pas, la porte ouverte à l'antisémitisme."
Vidéos à la une
Suite à l'agression antisémite de Marseille, faut-il que les juifs de France retirent leur kippa? Réaction du rabbin du Nord-Pas-de-Calais.
Vidéos à la une
Le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve était l'invité du traditionnel dîner du CRIF.
Vidéos à la une
Entretien avec Mensel Samama, rabbin, consultant rabbinique de Strasbourg.
Vidéos à la une
Entretien avec Mendel Samama, rabbin, consultant rabbinique de Strasbourg.
Vidéos à la une
Le député UMP Gérald Darmanin a interpellé le Front National pour dénoncer les propos tenus par François Chatelain, qui s'est vu exclure par Marine Le Pen.
Publicité