Vidéos A la une
Une semaine après le crash qui a coûté la vie à 224 personnes, les touristes russes ont commencé à rentrer. Le Kremlin a envoyé 44 avions vides en Egypte pour récupérer ses ressortissants. Ils sont près de 78 000 actuellement dans le pays. Tous ces touristes ne sont pas obligés de quitter la station balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh immédiatement, ils peuvent rentrer en Russie au moment de leur choix. Le Royaume-Uni qui a suspendu ses vols vers et au départ Charm el-Cheikh, a également rapatrié de cette partie du territoire égyptien environ 3.500 de ses citoyens.
International
Les boites noires ont parlé et laissent désormais penser que le crash de l'avion russe dans le Sinaï la semaine dernière serait dû à une bombe présente dans l'appareil. 
Vidéos A la une
L'analyse des deux boîtes noires, croisée avec des relevés sur les lieux du crash et l'expérience des enquêteurs, permet de "privilégier fortement" l'hypothèse d'un attentat à l'origine du crash de l'avion russe en Egypte, a annoncé vendredi une source proche de l'enquête.
Vidéos A la une
SAINT-PETERSBOURG - 2 nov 2015 - Arrivée à Saint-Pétersbourg des premières dépouilles des victimes du crash de la compagnie russe Metrojet. 140 corps ont été acheminés dans la nuit de dimanche à lundi depuis l'Égypte. Un second avion doit rapatrier d'autres corps en fin de journée. Les disparus, passagers et membres d'équipage d'un Airbus A321 ont trouvé la mort au-dessus du désert du Sinaï, peu de temps après avoir quitté la station balnéaire de Charm el-Cheikh. Aucune des 224 personnes à bord n'a survécu. Les dépouilles ont depuis été transportées dans un crématorium où les familles sont invitées à se rendre pour identifier leurs proches. La catastrophe aérienne, la plus meurtrière de l'histoire de la Russie a déclenché une vague d'émotion dans le pays, notamment à Saint-Pétersbourg dont étaient originaires la plupart des passagers.
International
Un appareil de la compagnie aérienne russe Metrojet s'est écrasé samedi dernier dans le Sinaï (Egypte) faisant 224 morts. Selon toute vraisemblance, l'avion s'est disloqué dans les airs.
Vidéos A la une
Le Kremlin a décrété une journée de deuil national, avec les drapeaux en berne sur les bâtiments publics. Au lendemain du crash de l'Airbus A321 dans le Sinaï en Égypte, la Russie pleure ses 224 disparus, touristes et membres d'équipage, en très grande majorité de nationalité russe, tous morts lors de l'accident. L'émotion est vive à Saint Saint-Pétersbourg, ville d'origine de la majorité des passagers. Des anonymes sont venus déposer des fleurs pour témoigner de leur soutien. Sur place, l'enquête se poursuit. Évacués du site par des hélicoptères militaires, les corps des victimes sont transférés un à un vers Le Caire, en ambulance. La Russie a promis de mener son enquête pour élucider les circonstances de ce crash. Les autorités du Kremlin ne croient pas à un acte terroriste, mais suivent plutôt la piste d'une défaillance technique.
Vidéos A la une
Un navire de l'armée égyptienne a été attaqué jeudi et a pris feu à trois kilomètres des côtes du Sinaï juste au sud de la bande de Gaza. L'attaque a été revendiquée par la branche égyptienne du groupe Etat islamique (EI) qui a affirmé avoir utilisé "un missile téléguidé une frégate". Depuis plusieurs mois, les affrontements se multiplient dans le Sinaï entre l'armée égyptienne et des groupes djihadistes qui se réclament désormais de l'Etat islamique. Des centaines de policiers et soldats ont été tués, depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013.
Vidéos A la une
Une collision entre deux autocars a tué 33 personnes et en a blessé 41 vendredi matin dans la péninsule du Sinaï, à proximité de la station...
Publicité