Vidéos Argent/Bourse
La Banque centrale européenne (BCE) a commencé hier à racheter des obligations émises par les entreprises de la zone euro. Elle souhaite, en effet, faire baisser les primes de risque et les niveaux absolus de taux via ces rachats. L'institution de Francfort prévoit des achats mensuels compris entre 5 et 10 milliards d'euros. Depuis hier, la BCE aurait déjà acheté des obligations Engie, Renault, Siemens, Telefonica et Generali. Cependant, on ignore encore le montant de ces rachats. - Avec: Thierry Sarles, responsable gestion de taux chez CPR AM. - Intégrale Bourse, du jeudi 9 juin 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Bertrand Lamielle, directeur de la gestion chez B*capital, a décrypté les tendances sur les marchés. - Intégrale Bourse, du mercredi 4 mai 2016, présenté par Grégoire Favet,sur BFM Business.
Vidéos A la une
D'après Business France, l'Hexagone est champion d'Europe en matière d'investissements étrangers en 2015. Plus de 33 000 emplois ont été créés grâce à ceux-ci. Laurent Neumann estime que l'attractivité de la France a repris malgré tout ce que l'on peut dire. L'année dernière, 27 quartiers généraux de grandes entreprises ont choisi le pays pour établir leurs activités mondiales ou françaises, a-t-il ajouté. Eric Brunet, lui, trouve que c'est absurde puisque Business France est un organisme public chargé d'organiser l'internationalisation de l'économie tricolore. - Bourdin Direct, du mardi 22 mars 2016, sur RMC.
Vidéos A la une
Siemens annonce le rachat du fabricant américain de turbines et de compresseurs Dresser-Rand pour 7,6 milliards de dollars, soient 5,9 milliards d'euros. Cette opération va permettre au conglomérat allemand de se renforcer notamment sur le marché nord-américain du pétrole et du gaz de schiste en plein essor. Pour financer l'acquisition de l'américain Dresser- Rand : une des premières marques mondiales sur le marché des infrastructures de l'énergie, Siemens a vendu à son compatriote Bosch, sa part dans la co-entreprise qu'il exploitait avec lui dans l'electroménager : montant de la transaction : 3 milliards d'euros.
Insolite
Un élan a été évacué, ce lundi, d'un immeuble de bureaux à Dresde (Allemagne). Il s'y était réfugié, pris de peur pour une raison encore inconnue.
Vidéos A la une
Après deux mois de négociations, le gouvernement a finalement préféré l'offre du géant américain General Electric, à celle proposée par le tandem Siemens-Mitsubishi, pour le rachat d'Alstom. Dans ce cadre, l'État, principal actionnaire du groupe industriel, veut racheter les parts de Bouygues, qui lui a déjà cédé ses votes au conseil d'administration d'Alstom. Les explications d'Elsa Mondin-Gava
Vidéos A la une
Anna Cabana, grand reporter au Point et David Revault d'Allonnes, grand reporter au Monde. Retour sur l'affaire Alstom. L'État va entrer au capital du groupe industriel Alstom à hauteur de 20 % et choisi l'alliance avec l'américain General Electric.
Vidéos A la une
Siemens monte au créneau pour créer un champion européen du ferroviaire. Il propose, avec Mitsubishi, de reprendre les turbines à vapeur et à gaz d'Alstom en injectant quelques quatre milliards d'euros et en entrant au capital du groupe. Mardi, les PDG du tandem germano-japonais ont été reçus à l'Élysée avant de défendre leur projet devant la commission des affaires économiques de l'Assemblée. Kathia Gilder
Vidéos A la une
Quelques heures après leur rendez-vous avec le président de la République, les patrons de Mitsubischi et de Siemens ont présenté leur offre déposée hier sur le bureau d'Alstom aux députés de la commission des affaires économiques. Ils mettent en avant le respect de la cohérence de la branche énergie du groupe. Joe Kaeser (Siemens) estime que si les Français veulent le démantèlement, ils n'ont qu'à choisir les autres offres, vantant ainsi la cohérence de la sienne. Le pdg de MHI souhaite pour sa part que l'État français prenne une participation au capital d'Alstom "au moins" à hauteur de celle que son groupe s'est engagé à prendre soit 10 % .
Vidéos A la une
Lundi, le tandem germano-japonais a déposé une offre commune alternative à celle du géant américain General Electric pour reprendre l'entreprise française Alstom. Après avoir été reçus à l'Élysée, les PDG de Siemens et de Mitsubishi seront auditionnés mardi soir par les députés de la commission des affaires économiques. Kathia Gilder
Politique
Il y a un mois commençait un choc des titans acharné entre General Electric et Siemens à propos du rachat de la branche énergie d’Alstom. Que ce soit dans les milieux économiques et politiques, les deux mastodontes ont étoffé leurs soutiens pour ce rachat important, se lançant même dans une opération séduction de l’opinion publique.
Vidéos A la une
Le patron de Siemens a annoncé que son groupe ferait une proposition de rachat des activités énergie d'Alstom au plus tard le 16 juin. Il souhaite "une alliance", des complémentarités pour faire naître deux champions européens à vocation mondiale dans le domaine de l'énergie. Alstom doit disposer d'une taille critique" . "Ce projet doit être le fruit d'une large concertation, pas à la hussarde". Chose inhabituelle, "nous avons eu un encouragement de la chancelière ... c'est tout à fait inhabituel en Allemagne"
Vidéos A la une
Retour sur le décret permettant à l'Etat de s'opposer à la prise de contrôle de plusieurs entreprises françaises par des sociétés étrangères dans le sillage du dossier Alstom, avec Juliette Méadel, secrétaire nationale du PS à l'industrie, et Aurélien Véron, président du Parti Libéral Démocrate.
Vidéos A la une
Manuel Valls a signé mercredi un décret qui vient compléter celui de 2005, afin d'empêcher les capitaux étrangers de mettre la main sur des entreprises françaises stratégiques. Arnaud Montebourg est chargé de le faire appliquer. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Politique
Ségolène Royal est au cœur des critiques. En effet, la ministre de l’Ecologie a plongé le gouvernement de Manuel Valls dans la spirale infernale du "couacs". De l’écotaxe au sexisme dans la classe politique en passant par le cas d’Alstom, Planet.fr fait le point sur les couacs de l’ancienne candidate à la présidentielle de 2007. 
Vidéos Argent/Bourse
Le 30 avril, le thème: l'entrée de capitaux étrangers: est-ce une chance pour les entreprises françaises ?, a été débattu dans les décodeurs de l'éco par Fabrice Lundy et ses invités:...
Vidéos Argent/Bourse
Le 30 avril, le thème: l'entrée de capitaux étrangers: est-ce une chance pour les entreprises françaises ?, a été débattu dans les décodeurs de l'éco par Fabrice Lundy et ses invités: Clara...
Vidéos Argent/Bourse
Le 30 avril, le thème: l'entrée de capitaux étrangers: est-ce une chance pour les entreprises françaises ?, a été débattu dans les décodeurs de l'éco par Fabrice Lundy et ses invités:...
Vidéos Argent/Bourse
Le 30 avril, le thème: l'entrée de capitaux étrangers: est-ce une chance pour les entreprises françaises ?, a été débattu dans les décodeurs de l'éco par Fabrice Lundy et ses invités:...
Vidéos Argent/Bourse
Le 30 avril, le thème: l'entrée de capitaux étrangers: est-ce une chance pour les entreprises françaises ?, a été débattu dans les décodeurs de l'éco par Fabrice Lundy et ses invités:...
Vidéos Argent/Bourse
Le 30 avril, Hedwige Chevrillon a reçu Gérard Rameix, président de l'Autorité des Marchés Financiers, dans Le Grand Journal, sur BFM Business. Chaque soir, le Grand Journal, Hedwige Chevrillon...
Vidéos Argent/Bourse
Le 30 avril, Hedwige Chevrillon a reçu Gérard Rameix, président de l'Autorité des Marchés Financiers, dans Le Grand Journal, sur BFM Business. Chaque soir, le Grand Journal, Hedwige Chevrillon...
Vidéos A la une
Jean-Vincent Placé, chef de file des sénateurs EELV, a jugé sévèrement l'action d'Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, sur le dossier Alstom. "Je n'ai rien contre Arnaud...
Vidéos Argent/Bourse
Le 30 avril, Sébastien Lemonnier, gérant OPCVM chez Mansartis, Alain Pitous, directeur adjoint des gestions d'Amundi Group, Nathalie Pelras, directeur de la gestion chez KBL Richelieu Gestion et...
Vidéos Argent/Bourse
Le 30 avril, Sébastien Lemonnier, gérant OPCVM chez Mansartis, Alain Pitous, directeur adjoint des gestions d'Amundi Group et Xavier Robert, responsable trading chez Oddo et Compagnie, sont...
Vidéos A la une
Le 30 avril, la gestion du dossier Alstom par Arnaud Montebourg a été critiqué par Eric Brunet, dans Direct Droite, sur BFMTV. Il estime que la stratégie adoptée par le ministre de l'économie...
Vidéos A la une
Emmanuel Lechypre, éditorialiste économique de BFMTV, et Patrice Geoffron, économiste, directeur du centre de géopolitique de l'énergie et des matières premières étaient sur le plateau de BFM...
Vidéos A la une
Jean-Pierre Chevènement, sénateur du territoire de Belfort, était en duplex depuis Belfort pour BFM Story. Malgré la réticence de l'Etat et l'intérêt de Siemens, l'américain General Electric...
Vidéos A la une
Le groupe allemand Siemens a formulé une offre pour la reprise d'une partie des activités du groupe industriel Alstom, qui "est en train d'être déposée", a déclaré mardi le ministre de...
Vidéos A la une
Retour sur le rachat de la branche énergie d'Alstom par l'Américain General Electric et l'Allemand Siemens, avec François Delapierre, secrétaire national du Parti de Gauche et Éric Brunet,...

Pages

Publicité