Vidéos Argent/Bourse
Nicolas Comte, secrétaire général adjoint Unité SGP Police FO, était l'invité d'Olivier Truchot dans BFM Story pour revenir sur les nombreux débordements lors des manifestations anti-loi Travail. "Depuis le début, à aucun moment, nous avons été en capacité de stopper les casseurs. Au départ, il y a eu des problèmes avec les services d'ordre des organisations syndicales qui n'avaient pas forcément pris la mesure de tout cela", a-t-il expliqué. "Aujourd'hui, les casseurs sont maintenus à l'extérieur du cortège syndical. Nos collègues, notamment sur la dernière manifestation, nous ont fait part, de casseurs qu'on laissait s'installer pendant de nombreuses minutes sans intervenir et qui se préparaient à donner l'assaut aux fonctionnaires de police. Il y a une incompréhension chez les policiers sur la gestion du maintien de l'ordre. On a l'impression qu'on n'a pas tout fait pour interpeller pour empêcher les casseurs", a-t-il ajouté.
Publicité