Société
Au milieu d’un champ dans l’Hérault, deux sexologues montpelliérains ont eu l’idée de dessiner la forme de l'organe féminin pas assez connu à leur goût.
Publicité