Vidéos à la une
Christine Boutin s'est opposée lundi dans les Grandes Gueules à la tribune publiée par 17 anciennes ministres contre le sexisme. Pour elle, les ex-ministres font du tort à la politique en laissant entendre "que tout le milieu politique est composé d'obsédés sexuels".
Vidéos à la une
Alors que l'affaire Denis Baupin remet sur le devant de la scène la question du sexisme en politique, Monique Pelletier a raconté une agression qu'elle a subie en 1979. A l'époque ministre déléguée à la Condition féminine, elle était chargée de rendre définitive la loi Simone Veil sur l'avortement, quand elle a été agressée sexuellement par un sénateur. Embrassée de force et empoignée, elle a préféré garder le silence sur l'événement, craignant que cela ne l'empêche de mener à bien sa mission. "Je ne voulais surtout pas faire de buzz autour de cela", a-t-elle confié, témoignant de la difficulté pour les femmes politiques, considérées comme des "intruses", de se défendre. Si elle reconnaît "beaucoup de progrès" sur la question, elle estime néanmoins que ce "n'est pas fini".
Publicité