Vidéos A la une
Depuis ce vendredi, les contrôles aux frontières font leur retour pendant un mois dans les gares, aéroports et axes routiers de la France avec les autres pays de l'espace Schengen. Au total, 285 points de contrôles ont été identifiés. L'État organisateur de la Cop21 veut s'assurer du bon déroulement de cet événement mondial qui rassemblera de nombreux chefs d'État et diplomates. "Il y a des extrémistes très virulents, particulièrement violents, qui peuvent venir semer le trouble lors des manifestations. C'est la raison pour laquelle il était extrêmement important de pouvoir détecter en amont la présence de ces individus", a expliqué Pierre-Henri Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur.
Publicité