Vidéos A la une
Précisant le calendrier de la réforme territoriale, Jean-Jacques Urvoas estime que "les chances que la réforme territoriale soit examinée en première lecture avant la fin de la session parlementaire sont maximales". Pour que le texte soit examiné par les députés comme par les sénateurs, le Président de la Commission des Lois est prêt à repousser la fin de la session extraordinaire des assemblées jusqu'en août. "Il est dans l'intérêt des sénateurs d'aller jusqu'au bout du travail", a-t-il estimé.
Publicité