Vidéos A la une
Après avoir déclaré sur l'antenne de France-Info que "la journée du bac se trouve être menacée par les positions de deux syndicats", Frédéric Cuvillier est revenu préciser sa position sur BFMTV. "Le bac n'est pas menacé, il peut y avoir des conséquences suite au mouvement de grève reconduit par deux organisations syndicales", a-t-il nuancé. "Avec mon collègue Benoît Hamon, nous prenons toutes les dispositions pour ne pas pénaliser les jeunes lycéens qui seraient perturbés par des conditions de transports dégradées", a continué Frédéric Cuvillier.
Vidéos A la une
La grève à la SNCF a été reconduite jeudi pour un troisième jour consécutif. Pour les clients, un service minimum a été mis en place dans les gares. Mise en place sous Nicolas Sarkozy par le gouvernement Fillon, cette mesure vise à assurer la continuité d'un service durant les grèves pour empêcher la paralysie totale du pays. Mais des voix s'élèvent, notamment à droite, pour réclamer un durcissement de cette loi.
Publicité