Vidéos à la une
Anggun serait-elle menacée dans propre pays ? En 2015, le Français Serge Atlaoui est condamné à mort à Jakarta en Indonésie dans une affaire de trafic de drogue. Anggun s'insurge et décide d'écrire au président indonésien pour sauver le Français. " J'avais écrit une lettre ouverte, ce qui m'a valu d'être la personne la plus détestée en Indonésie ", a-t-elle raconté sur RFM.
Vidéos à la une
Les avocats du Français, condamné à mort pour trafic de drogue, cherchent un nouveau moyen pour lui éviter l'application de sa peine.
Vidéos à la une
Le temps est compté pour Serge Atlaoui, ce Français condamné à mort en Indonésie pour trafic de drogue. Une nouvelle audience doit se tenir...
International
La seule personne qui peut épargner le sort funeste du Français est le président indonésien. Seulement, ce dernier a beaucoup à "gagner" dans cette exécution.
Vidéos à la une
CILACAP (Indonésie) - 28 avril 2015 - C'était leur dernière visite. Les familles des 9 condamnés à mort pour trafic de drogue ont pu se rendre une dernière fois sur une île indonésienne où étaient détenus leurs proches : deux Australiens, un Brésilien, une Philippine, quatre Nigérians et un Indonésien. Les familles en ont profité pour lancer un ultime appel au président indonésien Joko Widodo. "Je demande au président de faire preuve de miséricorde. Vous ordonnez le meurtre de 9 personnes. Ces personnes ont des familles qui les aiment. Elles n'ont pas besoin de mourir" a déclaré Chintu Sukumaran, frère d'un condamné australien. A quelques heures de la date fatidique, les pressions internationales s'étaient accentuées sur l'Indonésie. L'Union européenne, la France, concernée par une éventuelle exécution prochaine de Serge Atlaoui et l'Australie ont adressé une demande solennelle à Jakarta. A Sydney, tout comme aux Philippines, des rassemblements ont eu lieu pour tenter d'éviter un acte que le gouvernement indonésien présentait comme inéluctable.
Vidéos à la une
Après d'intenses pressions diplomatiques de Paris, la condamnation du Français Serge Atlaoui a été suspendue pour ce week-end. . "C'est un soulagement pour nous, mais tout reste à faire", a déclaré sur BFMTV l'avocat du condamné à mort, Me Richard Sédillot. "Une annonce de condamnation peut intervenir la semaine prochaine", a-t-il prévenu.
International
Son avocat l'a confirmé ce samedi sur BFM TV. Le nom de Serge Atlaoui aurait été retiré de la liste des exécutions imminentes prévues ce week-end en Indonésie,  en raison d'une procédure toujours en cours devant la cour administrative. 
Vidéos à la une
"Tout ce qui se passe aujourd'hui redouble même triple notre motivation à continuer notre combat (...) jusqu'à la dernière seconde pour sauver Serge Atlaoui", a déclaré ce vendredi le frère du Français dont l'exécution en Indonésie peut intervenir à tout moment. Condamné pour trafic de drogue, Serge Atlaoui a toujours clamé son innocence. "Tous ceux qui sont contre (...) la peine de mort, qu'ils se manifestent d'eux-mêmes, qu'ils descendent dans la rue, qu'ils prennent même des initiatives pour éviter cela, parce que, il ne faut pas croire, ça peut arriver à chacun d'entre nous", a poursuivi le frère de Serge Atlaoui.
Vidéos à la une
"Je le reconnais: certaines portes se ferment et se ferment sans raison. C'est pour ça que le combat est si dur", a reconnu l'avocat du Français Serge Atlaoui ce vendredi soir sur BFMTV. Le gouvernement indonésien a donné jeudi l'ordre de lancer les préparatifs des exécutions de dix condamnés à mort pour trafic de drogue, dont celle de Serge Atlaoui. Ce dernier a toujours clamé son innocence. Les ambassadeurs des autres ressortissants condamnés à mort ont tous reçu un sms leur indiquant l'imminence de l'exécution, à l'exception de l'ambassadrice française en Indonésie. "Je n'ose pas imaginer que l'exécution de M. Atlaoui (puisse) intervenir sans que l'ambassadrice n'ait auparavant été informée, comme l'usage le veut", a réagi l'avocat du Français, qui y voit un signe positif.
Société
Les autorités indonésiennes ont fait savoir qu'elles préparaient les exécutions des dix condamnés à mort, dont le Français Serge Atlaoui. La France s'oppose fermement à cette sentence.
Vidéos à la une
Elle a grandi en Indonésie et a soutenu l'actuel président lors de la dernière campagne électorale. Mais la chanteuse Anggun ne supporte pas la condamnation à mort définitive du Français Serge Atlaoui. L'artiste a écrit une lettre au chef de l'Etat indonésien Joko Widodo pour lui demander de gracier Serge Atlaoui. Selon la justice indonésienne, ce dernier aurait pris part à un trafic de drogue dans le pays. Or, le Français a toujours clamé son innocence. Il pourrait être fusillé dans les prochains jours ou prochaines semaines. La chanteuse Anggun regrette que l'Indonésie, "un pays tolérant, ouvert, moderne (..) ait des valeurs sur des sujets sociétales (...) parfois archaïques".
Société
Tandis que la famille de Serge Atlaoui, condamné à mort en Indonésie, demande l’aide de François Hollande pour tenter de le sauver in extremis, au moins 8 autres citoyens français attendent dans le couloir de la mort. 
Vidéos à la une
Dix ans après son arrestation dans la banlieue de Jakarta, Serge Atlaoui, un Français de 51 ans, condamné à mort en Indonésie pour trafic de drogue, a vu son ultime recours rejeté, mardi, par la Cour suprême du pays. Incarcéré sur place depuis son interpellation, Serge Atlaoui risque d'être fusillé dans les prochaines semaines. En France, sa famille garde espoir, comme l'explique son frère, André Atlaoui, qui appelle à la mobilisation.
Vidéos à la une
"Je ne vous cache pas que nous sommes plus inquiets que jamais (...) nous sommes dans le désarroi le plus complet", a déclaré le frère de Serge Atlaoui, alors que la Cour suprême indonésienne vient de rejeter l'ultime recours pour que le Français échappe à la peine de mort. Artisan soudeur âgé de 51 ans, Serge Atlaoui s'est toujours défendu d'être un trafiquant de drogue, affirmant qu'il n'avait fait qu'installer des machines industrielles dans ce qu'il croyait être une usine d'acrylique. Il est incarcéré depuis dix ans en Indonésie et risque d'être fusillé dans les prochaines semaines. Ce mardi, son frère a lancé "un appel au président de la République et à l'Union européenne".
Vidéos à la une
"Je suis anéantie par ces décisions de justice qui n'en sont pas", a déclaré l'épouse de Serge Atlaoui sur BFMTV. La Cour suprême indonésienne vient de rejeter l'ultime recours qu'elle avait déposé pour que le Français Serge Atlaoui ait droit à un procès en révision. Condamné en 2007 à la peine de mort pour trafic de drogue en Indonésie, il a toujours clamé son innocence.
Vidéos à la une
Le fondateur de l'association Ensemble contre la peine de mort, Michel Taube, estime qu'il reste "peu d'espoir" concernant Serge Atlaoui mais qu'il "faut se battre et redoubler d'efforts pour mobiliser la communauté internationale". Le dernier recours du Français, condamné à mort en Indonésie pour trafic de drogue, a été rejeté mardi. "Il faut que l'Union européenne, qui est contre la peine de mort, monte au créneau", insiste Michel Taube.
Vidéos à la une
TANGERANG - 11 MARS 2015 - C'est le procès de la dernière chance pour Serge Atlaoui. Sa demande de grâce présidentielle rejetée, le Français condamné à mort en Indonésie pour trafic de drogue s'est présenté ce mercredi devant le tribunal de Tangerang. En prison depuis 10 ans et son arrestation dans un laboratoire clandestin, l'homme désormais âgé de 51 ans entame là son dernier recours avant le peloton d'exécution. Devant sa femme présente à l'audience, Serge Atlaoui a une nouvelle fois nié les accusations retenues contre lui. Quoi qu'il en soit ce père de quatre enfants va devoir encore patienter pour être fixé sur son sort. Après avoir refusé d'entendre de nouveaux témoins, la présidente du tribunal a fixé une nouvelle audience au 25 mars prochain.
Publicité