Politique
Si les hommes politiques se veulent, dans le discours, très pragmatiques et forts, le sentimentalisme et la superstition ne les laissent pas si indifférents. Certains parlementaires ont des gris-gris qu’ils conservent soigneusement dans leur bureau. Tour d’horizon en images.
Publicité