Présidentielles
L'ancienne égérie de la Manif pour Tous vient d'annoncer qu'elle ne soutiendrait pas Emmanuel Macron au second tour malgré l'appel de François Fillon. 
Présidentielles
Interrogé sur son hypothétique gouvernement, François Fillon n'a pas exclu la participation de cette émanation de La Manif pour tous. Une prise de position qui fait grincer des dents au sein des Républicains.
Vidéos à la une
Invité de Laurent Neumann ce mardi sur RMC et BFMTV, François Baroin est revenu sur la déclaration de François Fillon qui a admis qu'il pourrait gouverner avec des ministres issus de "Sens commun", un mouvement né de l'engagement contre le mariage pour tous. "La droite est une très grande famille", a réagi le sénateur-maire de Troyes. "Je n'ai pas d'a priori sur 'Sens commun'. Je les connais peu", a-t-il précisé.
Vidéos à la une
François Fillon a réuni ses soutiens, ce dimanche, sur la place du Trocadéro, à Paris. Dans la foule, les militants ont visé une justice qu'ils ne considèrent pas comme indépendante: "Ce dossier a été monté", estime l'un d'eux. Un autre dénonce "la perversité des juges rouges". Une femme ayant voté pour François Fillon à la primaire de la droite et du centre ne veut pas "se faire confisquer son vote". Frigide Barjot, visage de La Manif pour Tous, était également présente lors de rassemblement.
Politique
Nicolas Sarkozy, Hervé Mariton et Bruno Le Maire se sont tous trois exprimés au meeting de Sens Commun, l'association affiliée au mouvement de la Manif pour tous. L’ancien président y a déclaré pour la première fois vouloir abroger la loi Taubira. 
Publicité