Vidéos à la une
Les ex-salariés de la SEITA étaient devant le conseil des Prud'hommes pour contester leur licenciement.
Vidéos à la une
Cinq cadres du cigarettier Seita sont retenus par des salariés depuis mercredi après-midi à Carquefou, près de Nantes. Malgré une tentative de négociation avec un inspecteur du travail, les cadres ont passé la nuit sur le site. Après l'annonce de la fermeture de l'usine le 15 avril, les salariés se sont mis en grève. Face à la direction qui exige que la production remonte, ils exigent l'indemnisation de leurs jours de grève.
Publicité