Vidéos A la une
60 corps dont ceux de 13 étrangers ont été retrouvés mais le bilan reste incomplet. Le village népalais de Langtang, apprécié des trekkeurs, est ravagé depuis le violent séisme du 25 avril qui a fait au moins 7.500 victimes. Plusieurs Français se trouvaient à Langtang. Ils sont portés disparus. Il pourrait encore y avoir 150 Népalais et une centaine de touristes ensevelis sous les décombres indiquent les autorités locales. Les 55 hôtels et refuges de la zone ont été balayés par un glissement de terrain. Un témoin se souvient de "rochers gros comme des camionnettes".
Vidéos A la une
Martine Bassereau, ambassadrice de France au Népal, affirme vendredi 1er mai que la France reste sans nouvelles de 160 ressortissants au Népal, après le terrible séisme qui a fait plus de 6.200 morts. Sur BFMTV, elle invite les Français au Népal à se signaler auprès de leurs familles et de l'ambassade.
Vidéos A la une
Elle était dans un parc national au nord de Katmandou, à 3.700 mètres d'altitude, lorsque la terre s'est mise à trembler. Clémence est une rescapée française du violent séisme qui a frappé le Népal samedi 25 avril. "Il y a déjà un énorme bruit, comme la montagne qui explose", se remémore la jeune femme, invitée sur le plateau de BFM Story ce jeudi soir. "Et après tout bouge comme si vous étiez dans un palmier et qu'on vous secouait (...) on s'est accroché à ce qu'on pouvait en attendant que ça passe mais c'était très long (...) je n'avais qu'une envie c'était juste que ça s'arrête", témoigne la Française.
Société
Le ministre des Affaires étrangères a annoncé ce jeudi matin qu'un troisième ressortissant français a perdu la vie dans le séisme qui a frappé le Népal samedi dernier.
Vidéos A la une
Cinquante-cinq humanitaires et 20 tonnes d'aide. Un deuxième avion français a décollé ce mardi après-midi de Paris pour Katmandou, la capitale du Népal. Trois jours après le puissant séisme qui a dévasté le pays et fait au moins 5.000 morts, les secouristes ont l'espoir de retrouver quelques survivants. A bord de l'avion, des médecins, des techniciens de catastrophe, des humanitaires, mais aussi deux chiens. Leur odorat est précieux pour avoir une chance de sortir des rescapés de sous les décombres.
Vidéos A la une
Des briques et des planches sur la chaussée. Plusieurs bâtiments de la place Durbar se sont effondrés sur eux-mêmes lors du violent séisme qui a frappé le Népal samedi 25 avril 2015. Le lieu, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, a été érigé entre les XIIe et XVIIIe siècles. Les édifices constituent "une symbiose unique de l'hindouisme, du bouddhisme et du tantrisme", détaille le site de l'Unesco.
International
Quatre jours après le séisme de magnitude 7,8 qui a ravagé le Népal et qui a provoqué la mort de plus de 4 000 personnes, on apprend que des experts avaient prévu ce tremblement de terre.
High-Tech
L’application "Person Finder", de Google, permet aux internautes de donner des informations sur des victimes ou survivants du séisme au Népal et d’en chercher si l’un de vos proches se trouve dans la région sinistrée.  
International
Le puissant séisme qui a frappé le Népal samedi a fait des milliers de victimes – 3 218 morts et plus de 6 500 blessés selon le dernier bilan – et provoqué des dégâts matériels énormes.
Publicité