Société
Deux semaines après l’ouverture du procès de Jamel Leulmi, à Evry, le "séducteur de l’Essonne" a été condamné ce jeudi à trente ans de prison pour le meurtre de sa femme ainsi que la tentative d’assassinat sur sa dernière campagne. L’homme faisait contracter des assurances vies juteuses à ses victimes.
Publicité