Revue du web
Avec Atlantico
Si l'état d'urgence, dont la durée devait être limitée dans le temps, a constitué un atout pour le travail des services de renseignement, son efficacité est désormais réduite.
Revue du web
Avec Atlantico
Quatre mois après l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, les Français accordent moins d'importance à la lutte contre le terrorisme. Pour autant, la question sécuritaire reste très prégnante dans leurs esprits et concurrence la question socio-économique.
Société
Le Conseil de Défense et de Sécurité nationale a décidé, mercredi, de renforcer le plan Vigipirate. Un troisième niveau d'alerte, appelé "urgence attentat", a été ajouté aux deux déjà existants.
Revue du web
Avec Atlantico
Alors que l'élargissement du corps électoral par rapport à la primaire devrait pousser François Fillon à tenter de s'adresser aux catégories dites populaires lors de cette présidentielle, les thématiques socio-économiques ne sont pas les seules à pouvoir intéresser ces électeurs. En outre, les récents événements (Brexit, Trump, référendum sur l'indépendance de l'Ecosse) témoignent de la tendance des plus démunis à voter pour les programmes les plus radicaux, quitte à n'avoir plus rien à perdre.
Revue du web
Avec Atlantico
En dépit de l'importance du sujet aux yeux des Français, l'insécurité au quotidien ne fait pas grand bruit. L'intégralité des candidats de la primaire de la droite l'ont soigneusement évitée, à l'exception de François Fillon et Alain Juppé. Le sujet a, en effet, été abordé à l'occasion du dernier débat opposant les finalistes.
Revue du web
Avec Atlantico
En dépit de l'importance du sujet aux yeux des Français, l'insécurité au quotidien ne fait pas grand bruit. L'intégralité des candidats de la primaire de la droite l'ont soigneusement évitée, à l'exception de François Fillon et Alain Juppé. Le sujet a, en effet, été abordé à l'occasion du dernier débat opposant les finalistes.
Revue du web
Avec Atlantico
Dans les émissions télé et les programmes politiques, on a parlé des "fichés S", un peu du terrorisme. Schengen et contrôles frontaliers. La justice et les prisons, abstraitement - mais du calvaire des habitants des zones hors-contrôle, du pillage rural, pas un mot.
Revue du web
Avec Causeur
L'émission de débats sans tabous
Revue du web
Avec Atlantico
Au moins 120 000 téléphones (mais peut-être beaucoup plus..), envoyaient des données extrêmement précises, comme la géolocalisation et le contenu des messages, à des serveurs en Chine.
Revue du web
Avec Atlantico
Les ampoules connectées sont une porte ouverte à la sécurité de notre maison. Les spécialistes de la sécurité s’inquiètent des différentes failles possibles. Les virus de demain arrivent et voici ce que vous pouvez faire pour les empêcher d'arriver chez vous.
Revue du web
Avec Atlantico
Les ampoules connectées sont une porte ouverte à la sécurité de notre maison. Les spécialistes de la sécurité s’inquiètent des différentes failles possibles. Les virus de demain arrivent et voici ce que vous pouvez faire pour les empêcher d'arriver chez vous.
Revue du web
Avec Atlantico
De nombreux sites que nous consultons au quotidien sont susceptibles de recueillir certaines de nos données personnelles. C'est là que le piège de l'usurpation d'identité survient. Des astuces pratiques existent pour éviter ces cas de figure très difficiles à surmonter.
Revue du web
Avec Atlantico
"Le renforcement de vos moyens et, plus largement, de toute la chaîne pénale, prendra la forme d'une loi de programmation pour la sécurité et la justice dont je proposerai l'adoption en début de mandat", promet le maire de Bordeaux aux forces de l'ordre.
Revue du web
Avec Atlantico
Après la loi renseignement, la gauche a récemment signé un nouveau décret ultra-sécuritaire, qui devrait contraindre l'ensemble des Français à livrer leur patrimoine génétique à l'Etat.
Revue du web
Avec Atlantico
Rien n’arrive au hasard, surtout pas les attaques informatiques, moins encore les massives. Ce 21 octobre 2016, une énorme attaque a paralysé une partie du Web américain, pourtant son sanctuaire. Elle a duré plus de douze heures. Du jamais vu.
Politique
L'ancien ministre de l'Economie avait demandé une protection policière suite à des menaces de mort. Un temps opposé, le ministère de l'Intérieur a semble-t-il changé d'avis.
International
Plusieurs dirigeants internationaux, dont François Hollande, sont attendus à Jérusalem pour rendre hommage à l'ex-président israélien décédé mercredi.
Magazine
Quand vous prenez l'avion, vous êtes obligatoirement soumis aux contrôles de sécurité avant d'embarquer sur votre vol. Mais parfois, les fouilles corporelles vont beaucoup trop loin, au point que cela en deviennent embarrassantes... Images !
Vidéos A la une
Depuis une semaine, les Niçois rendent hommage aux morts sur la promenades des Anglais. Mais la colère grandit quant au dispositif de sécurité...
Vidéos A la une
Le journal "Libération" accuse l'État d'avoir menti sur le dispositif de sécurité mis en place à la promenade des Anglais, à Nice, le soir du massacre. L'Etat aurait initialement indiqué que l'entrée du lieu a été barré par des policiers alors que ce n'était pas vraiment le cas. En réalité, il n'y avait que deux voitures de police et six policiers nationaux le long de la promenade des Anglais et non à l'entrée. Face à cette accusation, comment le ministère de l'Intérieur réagit-il ? - Bourdin Direct, du jeudi 21 juillet 2016, sur RMC.
Vidéos A la une
Six mois supplémentaires. Le Sénat et l'Assemblée nationale sont tombés d'accord sur une prorogation de l'état d'urgence. Mardi après-midi, les sénateurs ont voté à une écrasante majorité, 309 voix en faveur contre 26 contre. Dans la soirée, la Commission mixte paritaire réunissant députés et sénateurs s'est entendue sur une version du texte. Entre une opposition qui souhaitait encore muscler la loi et une majorité plus mesurée, il a fallu trouver un compromis. Les sénateurs ont ajouté à la loi la possibilité d'interdire les rassemblements dont les conditions de sécurité ne seraient pas optimales, ou la fermeture des lieux de culte incitant à la haine. Tweets by Bekouz François Hollande a aussi annoncé la constitution d'une garde nationale basée sur les réservistes des forces de sécurité (police et gendarmerie) et de la défense. Plus de 40 000 personnes qu'il veut mobiliser dans les semaines à venir. A Paris, certaines manifestations estivales ont été annulées, cinéma en plein-air, pétionnisation des Champs-Elysées. Paris Plages s'est ouvert mardi avec un dispositif de sécurité renforcé. Les accès au site devraient être protégées par des plots de béton, des effectifs de police et de la force 'Sentinelle' mobilisés...L'attentat de Nice est toujours dans les esprits.
Vidéos A la une
Lancement de Paris Plages sous surveillance. Six jours après l'attentat de Nice, la maire de Paris Anne Hidalgo a inauguré la manifestation estivale. Cette année, la sécurité est au centre des préoccupations. Blocs de béton à l'entrée du site, policiers en faction et militaires de l'opération sentinelle feront partie du décor. Un dispositif type fan-zone, avec fouilles et portiques de sécurité, sera par ailleurs mis en place mercredi soir sur le parvis de l'Hôtel de Ville pour la première des quatre journées de concerts gratuits de l'opération Fnac Live. Il fait dire que Paris plage attire désormais beaucoup de monde: quatre millions de visiteurs en 2015. En parallèle, certains événements estivaux parisiens ont eux été annulés. Cet été exit donc le cinéma en plein air ou la piétonnisation des Champs-Elysées. #ParisPlages ouvre aujourd'hui. Découvrez le programme sur les berges de Seine : https://t.co/zGWoSDrlWD pic.twitter.com/sRQg85DjJA- Anne Hidalgo (@Anne_Hidalgo) 20 juillet 2016
Vidéos A la une
Rio de Janeiro se prépare à l'éventualité d'une attaque terroriste sur son sol. Les experts français et brésiliens collaborent pour...
Vidéos A la une
Après avoir été sollicité durant l'Euro, des CRS sont appelés en renfort sur les plages françaises. A Saint-Jean-de-Luz, 10 CRS viennent renforcer l'équipe de 43 nageurs-sauveteurs. Des hommes armés, capables d'intervenir en tant que policier en cas de problèmes. Une présence qui rassure la majorité des vacanciers, surtout depuis le drame survenu à Nice en pleine fête du 14 juillet. La mission des CRS va durer un mois, ils quitteront les plages le lundi 22 août.
Vidéos Argent/Bourse
Après les attentats qui ont frappé la France l'année dernière, François Hollande avait annoncé qu'il donnerait tous les moyens nécessaires pour se défendre au mieux contre les menaces terroristes. Le chef de l'État a ainsi promis la création de 5 000 emplois de policiers et de gendarmes. Cependant, ces effectifs supplémentaires ne sont toujours pas au rendez-vous. Or, après les diverses manifestations contre la loi Travail et face à la prolongation de l'état d'urgence, les policiers sont surchargés de travail, voire à bout de force. Quid des recrutements massifs annoncés par François Hollande ? - Avec: Luc Poignant, membre du syndicat Unité SGP Police. - 12h l'heure H, du mercredi 20 juillet 2016, présenté par David Dauba et Anne-Sophie Balbir, sur BFM Business.
Vidéos A la une
"Nous devons être unis" face aux terroristes, a répété le chef de l'État ce mercredi, six jours après l'attentat à Nice. "Le terrorisme ne nous fracturera pas. Les fanatiques veulent nous séparer, nous fragmenter. Mais nous ne leur offrirons pas cette opportunité", a assuré François Hollande depuis le Centre national d'entraînement des forces de gendarmerie de Saint-Astier en Dordogne.
Vidéos A la une
Six jours après l'attentat à Nice, le maire de Cannes, David Lisnard, monte au créneau concernant la sécurité au sein de sa commune. "Il y a zéro renfort de police nationale à Cannes sur les plages et dans l'ensemble de la ville", déplore l'élu LR, qui estime que sa commune est "l'une des plus exposées en France" au terrorisme. "Nous pallions des carences de l'État au-delà de nos compétences immédiates (...) J'ai dû recruter des policiers municipaux, armés et gilets pare-balles. J'ai ajouté un poste de secours et des policiers nageurs-sauveteurs", a détaillé David Lisnard au micro de BFMTV.
Vidéos Argent/Bourse
A la suite de l'attentat qui a eu lieu le 14 juillet à Nice, certains restaurants enregistrent des baisses de fréquentation. Dans le bar-restaurant Le Voilier Plage, ce sont trois fois moins de couverts qui sont servis. Quant aux vacanciers, quelques-uns décident de maintenir leur séjour pour "soutenir la France". Le tourisme un pilier pour la ville puisqu'il représente près de 50% de l'économie locale.
Vidéos A la une
Les métiers la sécurité privée est en pleine croissance depuis le début de la vague d'attentats en France. Plus de 13 000 agents supplémentaires ont été formés, s'ajoutant aux 160.000 agents déjà présents en France. Même s'ils représentent une force capable d'épauler les policiers sur le terrain, leur pouvoir est néanmoins limité en cas d'attentat. Dans 5 ans, leur effectif sera aussi important que ceux des gendarmes et policiers réunis.
Vidéos A la une
En réponse aux attentats de Nice, le peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie nationale est déployé sur les plages du Grau-du-Roi à Palavas depuis vendredi 15 juillet. Ce qui rassure les vacanciers.

Pages

Publicité