Dévoilé dans le cadre du dernier Keynote d’Apple, le nouvel iPhone X se pare d’une technologie de reconnaissance faciale de grande précision. Mais de quoi s’agit-il concrètement ?

Après le Touch ID, place désormais au Face ID. Ce mardi 12 septembre 2017 la firme américaine a pris un parti audacieux : celui de remplacer (pour son iPhone anniversaire) son célèbre système d’authentification digitale par une technologie de reconnaissance faciale, a priori, extrêmement réactive.

A lire aussi : Keynote d'Apple en direct :  ils sont nés les divins iPhone 8, 8 Plus et X

Comment fonctionne Face ID ?

Dans le détail, Face ID fonctionne grâce à l’appareil photo frontal de l’iPhone X (le TrueDepth camera system). Grâce à un système infrarouge, l’appareil est capable de projeter plus de 30 000 points invisibles sur le visage de son utilisateur chaque fois que celui-ci regarde son téléphone. Résultat : le Face ID permet de concevoir une carte extrêmement précise du visage de ce dernier. Il s’agit là d’un véritable concentré d’intelligence artificielle puisque cette technologie est capable de représenter un visage sous forme de modèle mathématique au travers d’un réseau de neurones eux aussi artificiels. Sans compter qu’à chaque fois qu’un utilisateur regarde son iPhone X, cette carte faciale est optimisée

Impossible de passer incognito

Autre avantage, sachez que si vous décidez soudainement de changer de coupe de cheveux, de mettre en chapeau, ou bien encore de porter des lunettes, l’iPhone X est, selon Apple, en mesure de vous reconnaître. Veillez toutefois à bien le regarder dans les yeux, ou, tout du moins à regarder fixement l’appareil photo de votre smartphone pour le déverrouiller correctement.

Face ID : plus rapide et sécurisé que Touch ID ?

A priori oui. Pourquoi ? Parce que ce nouveau système aurait été testé par des créateurs de masques hollywoodiens. Lesquels auraient souhaité s’assurer qu’il était impossible de tromper le système. Cette reconnaissance faciale signée Apple devrait donc se révéler extrêmement fiable. A cela, s’ajoute le fait que les données biométriques contenues dans l’appareil ne devraient pas, non plus, être transmises à la firme américaine. Comparable au système Touch ID en de nombreux points, Face ID s’avère cependant beaucoup plus simple au niveau de sa mise en place. Il suffirait, en effet, de scanner son visage une seule et unique fois pour que le système soit opérationnel. Avec Touch ID, il convenait de placer son doigt à plusieurs reprises sur le capteur durant l’installation. Enfin, là où le système de reconnaissance digitale disposait d’une marge d’erreur estimée à 1 chance sur 50 000, celle de la technologie Face ID serait, elle, portée à 1 chance sur 1 million.

Un panda vous deviendrez

Publicité
Au-delà de sa sécurité renforcée, l’iPhone X vous permettra, grâce à Face ID et de nouvelles applications comme Animojis, vous jouer de cette technologie de reconnaissance faciale. Vous pourrez alors devenir, l’espace d’un instant, un chat ou, pourquoi pas, un panda.

En vidéo - Reconnaissance faciale, prix exorbitant… ce qu’il faut retenir sur l’iPhone X