Revue du web
François Fillon à Boulogne-Billancourt le 9 novembre 2014
Avec AFP : Une
Passé la primaire de la droite, François Fillon, accusé par la gauche et le FN de vouloir saper les fondements de la Sécurité sociale, tente de rassurer sur son programme de santé, aussi radical que difficile à mettre en oeuvre, selon des observateurs du secteur.
Publicité