Vidéos A la une
Jean-Marc Todeschini était sur BFMTV ce vendredi soir, où il a donné raison à Black M, dont le concert à l'occasion de la cérémonie de commémorations du centenaire de la bataille de Verdun a été annulé. Le chanteur a qualifié de "polémique incompréhensible et inquiétante" les critiques dont il a été l'objet. Le rappeur a été visé par une polémique en raison de ses chansons dont une où il avait qualifié la France de "pays de kouffars", un terme péjoratif signifiant "mécréant" et largement repris dans la propagande jihadiste. Des voix d'extrême droite et de droite se sont émues du choix de l'artiste pour commémorer un événement de portée nationale. Le secrétaire d'Etat aux Anciens combattants s'est dit "choqué pour les raisons de cette annulation", condamnant un "déferlement de haine", et "de violence" dont aurait été victime le maire de Verdun.
Vidéos A la une
Après la démission de Kader Arif au poste de secrétaire d'Etat aux anciens combattants, Jean-Marc Todeschini a été appelé par le président de la République pour le remplacer. "Quand le président de la République m'a appelé, j'ai eu besoin de temps mais c'est quelque chose pour un homme politique, pour quelqu'un qui veut oeuvrer pour son pays, c'est autre chose que d'être parlementaire ou des différents mandats que j'ai pu avoir dans ma carrière politique. C'est un privilège de pouvoir y participer".
Politique
Après la démission de Kader Arif, présentée ce vendredi, Jean-Marc Todeschini endosse le rôle de secrétaire d’Etat aux Anciens combattants. Portrait d’un des fidèles de François Hollande.
Publicité