Vidéos à la une
WASHINGTON - 12 mars 2015 - Le Secret Service encore une fois dans la tourmente. Le service de protection rapprochée du président des États-Unis vient d'ouvrir une enquête visant deux de ses agents. A bord d'une voiture de fonction, ils auraient heurté le 4 mars des barrières de sécurité installées devant la Maison-Blanche, au terme d'une soirée bien arrosée. Précision embarrassante : l'un d'eux, Mark Connolly, est responsable de l'équipe spécifiquement chargée de protéger Barack Obama. Ce nouvel incident vient s'ajouter à une liste déjà longue de scandales et de défaillances. La plus marquante : l'intrusion de cet homme armé d'un couteau, en septembre 2014 : un ancien vétéran d'Irak, capable d'entrer dans la Maison-Blanche et de passer plusieurs contrôles avant d'être appréhendé dans un salon de réception. En février, Joseph Clancy a été nommé directeur et un panel d'experts a présenté des mesures à mettre en place. Mais les changements en profondeur ne sont pas encore intervenus.
Vidéos à la une
WASHINGTON - 26 jan 2015 - Un drone de petite taille s'est écrasé dimanche dans les jardins de la Maison-Blanche. L'engin de 60 cm de long a été retrouvé au milieu de la nuit. Un porte-parole de Barack Obama a précisé que l'appareil ne présentait aucun danger, tout en rappelant que le président se trouve actuellement avec son épouse en voyage en Inde. Malgré tout, l'épisode tombe mal pour le Secret Service, le service chargé de la protection des présidents américains. En 2012, la fréquentation de prostituées par cette police d'élite lors d'une rencontre internationale avait provoqué un tollé. A l'automne, l'intrusion d'un homme armé d'un couteau dans l'enceinte de la Maison-Blanche a même poussé sa directrice à la démission. Avec la découverte de ce drone, une nouvelle faille dans la sécurité de la zone est mise en lumière. D'après le New York Times, l'enquête semble s'orienter vers un employé du gouvernement qui aurait perdu le contrôle de son appareil.
Publicité