Vidéos Argent/Bourse
Le Premier ministre britannique a annoncé ce vendredi sa démission prochaine, à la suite de la victoire du Brexit. La nomination de son successeur interviendra en octobre. - Avec: Jean-Pierre Petit, président des Cahiers Verts de l'Economie. Jean-Marc Daniel, professeur d'économie à l'ESCP Europe. Et Gregori Volokhine, président de Meeschaert Financial Services (New York). - Édition spéciale sur le Brexit, du vendredi 24 juin 2016, présentée par Stéphane Soumier, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Les grands groupes français implantés au Royaume-Uni cherchent ce matin à rassurer investisseurs et clients. La plupart assurent que la décision des Britanniques n'impactera pas leurs investissements outre-Manche. Qu'en est-il réellement ? - Avec: Jean-Pierre Petit, président des Cahiers Verts de l'Economie. Jean-Marc Daniel, professeur d'économie à l'ESCP Europe. Vincent Touraine, journaliste BFM Business. Et Laurent Bigorgne, directeur de l'institut Montaigne. - Édition spéciale sur le Brexit, du vendredi 24 juin 2016, présentée par Stéphane Soumier, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Après la victoire du Brexit, François Hollande a promis de prendre "l'initiative" en Europe et a appelé à un "sursaut" européen pour parer le "choix douloureux" des Britanniques. Mais après ce désaveu, quelle Europe alternative peut émerger ? Avec quel projet? - Éléments de réponse avec: Robert Rochefort, député européen et vice-président du MoDem. Marc Fiorentino, fondateur de Monfinancier.com. Jean-Pierre Petit, président des Cahiers Verts de l'Economie. - Édition spéciale sur le Brexit, du vendredi 24 juin 2016, présentée par Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Nicolas Forest, directeur de la gestion obligataire chez Candriam, a décrypté les mouvements sur les marchés obligataires, après la victoire inattendue du "Brexit" à près de 52%. Il note une forte appréciation des valeurs refuges et un écartement sur les obligations d'entreprises. - Édition spéciale sur le Brexit, du vendredi 24 juin 2016, présentée par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Les marchés, qui ne croyaient pas à une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, sont à vif après la victoire du "Brexit" à près de 52%. Les places boursières européennes ont clôturé en forte baisse, dans le sillage des banques. Société Générale perd notamment aux alentours de 20%. Frédéric Oudéa, le patron de la Fédération bancaire française (FBF), estime pourtant que les banques françaises sont "parfaitement préparées" et les réactions des marchés "tout à fait gérables". - Avec: Robert Rochefort, député européen et vice-président du MoDem. Marc Fiorentino, fondateur de Monfinancier.com. Eric Chaney, chef économiste du groupe Axa. Jean-Louis Bourlanges, ancien député européen. Jean-Pierre Petit, président des Cahiers Verts de l'Economie. - Édition spéciale sur le Brexit, du vendredi 24 juin 2016, présentée par Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Débrief de la séance du vendredi 24 juin 2016, suite à l'annonce de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. - Avec: Alexandre Baradez, chef analyste chez IG. Véronique Riches-Flores, économiste indépendante chez RF Research. Didier Borowski, responsable de la macroéconomie chez Amundi. Et Sabrina Quagliozzi, correspondante BFM Business à New York. - Édition spéciale sur le Brexit, présentée par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Le Royaume-Uni a acté sa rupture avec l'Union européenne, avec la victoire du Brexit au référendum britannique. L'UE plonge alors dans une importante remise en question. Comment en est-on arrivé là ? Éléments de réponse avec: Eric Chaney, chef économiste du groupe Axa. Eric Chol, directeur de la rédaction du Courrier international. Jean-Louis Bourlanges, ancien député européen. Et Jean-Pierre Petit, président des Cahiers Verts de l'Economie. - Édition spéciale sur le Brexit, du vendredi 24 juin 2016, présentée par Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Les marchés, qui ne croyaient pas à une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, sont à vif après la victoire du "Brexit" à près de 52%. Les places boursières européennes ont abandonné près de 10% ce vendredi. Mais au-delà des conséquences sur les marchés, quelles sont les répercussions de ce résultat sur la Grande-Bretagne et sur l'avenir de l'Union européenne ? - Éléments de réponse avec: Eric Chaney, chef économiste du groupe Axa. Eric Chol, directeur de la rédaction du Courrier international. Jean-Louis Bourlanges, ancien député européen. - Édition spéciale sur le Brexit, du vendredi 24 juin 2016, présentée par Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Jusqu'au bout, les marchés ont cru à la victoire du "Bremain", au maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne. L'annonce ce vendredi matin de la victoire du "Brexit" a donc provoqué une réaction de panique sur les places financières mondiales. Gilles Moëc, chef économiste chez Bank of America-Merrill Lynch, a réagi à la nouvelle. - Édition spéciale sur le Brexit, du vendredi 24 juin 2016, présentée par Guillaume Sommerer et Grégoire Favet, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Jusqu'au bout, les marchés ont cru à la victoire du "Bremain", au maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne. L'annonce ce vendredi matin de la victoire du "Brexit" a donc provoqué une réaction de panique sur les places financières mondiales. Les marchés actions s'enfoncent, la livre sterling touche son plus bas niveau depuis 30 ans, et le prix de l'or s'envole. Quant à Wall Street, il a ouvert en baisse et le CAC40, il a perdu plus de 8%. Pourquoi les marchés réagissent-ils alors à la baisse ? - Avec: Christopher Dembik, économiste chez Saxo Bank. - Édition spéciale sur le Brexit, du vendredi 24 juin 2016, présentée par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Jusqu'au bout, les marchés ont cru à la victoire du "Bremain", au maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne. L'annonce ce vendredi matin de la victoire du "Brexit" a donc provoqué une réaction de panique sur les places financières mondiales. Les marchés actions s'enfoncent, la livre sterling touche son plus bas niveau depuis 30 ans, et le prix de l'or s'envole. Quant à Wall Street, il a ouvert en baisse. Que va-t-il se passer dans les jours à venir ? - Avec: Isabelle Mateos y Lago, directrice au BlackRock Investment Institute. - Édition spéciale sur le Brexit, du vendredi 24 juin 2016, présentée par Guillaume Sommerer et Grégoire Favet, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Jusqu'au bout, les marchés ont cru à la victoire du "Bremain", au maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne. L'annonce ce vendredi matin de la victoire du "Brexit" a donc provoqué une réaction de panique sur les places financières mondiales. Par ailleurs, la baisse des bourses asiatiques a entraîné la chute des places financières européennes. Le CAC40 quant à lui, a notamment perdu plus de 8%. - Avec: Benjamin Melman, directeur de l'allocation chez EDRAM. - Édition spéciale sur le Brexit, du vendredi 24 juin 2016, présentée par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Philippe Gudin, chef économiste Europe, Moyen-Orient et Afrique chez Barclays, a répondu aux questions de Grégoire Favet, depuis Londres, sur l'impact de la victoire du Brexit. - Édition spéciale sur le Brexit, du vendredi 24 juin 2016, présentée par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
L'annonce ce vendredi matin de la victoire du "Brexit" a provoqué une réaction de panique sur les places financières mondiales. Les marchés, sous le choc, n'avaient pas anticipé ce résultat. Par conséquent, le CAC 40 et l'Euro Stoxx 50 perdent respectivement 8 et 8,5%. "Paradoxalement, il n'y a pas d'effet de panique à notre niveau, on est même plutôt surpris de la réaction de beaucoup de clients qui cherchent un peu plus à acheter... Donc, la volatilité, on l'a. Mais la différence maintenant, c'est qu'on est sur un événement réel qui vient d'arriver, on va voir comment évoluer dans cet environnement mouvant", a réagi Renaud Murail, gérant conseil chez Barclays Bourse. - Édition spéciale sur le Brexit, du vendredi 24 juin 2016, présentée par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Les marchés, qui ne croyaient pas à une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, sont à vif après la victoire du "Brexit" à près de 52%. Mais au-delà des conséquences sur les places boursières, ce résultat signe-t-il le début de la dislocation du projet européen ? - Avec: Alexandre Baradez, analyste chez IG. Hervé Goulletquer, stratégiste chez La Banque Postale Asset Management. Laurent Berrebi, président-fondateur de Global Macro Finance. - Édition spéciale sur le Brexit, du vendredi 24 juin 2016, présentée par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Jusqu'au bout, les marchés ont cru à la victoire du "Bremain", au maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne. L'annonce ce vendredi matin de la victoire du "Brexit" a donc provoqué une réaction de panique sur les places financières mondiales. Quant à la monnaie britannique, elle est tombée à son plus bas niveau depuis 1985. Comment en est-on arrivé là ? Éléments de réponse avec Jean-Claude Trichet, ancien président de la Banque Centrale Européenne et Stéphane Boujnah, président du Directoire d'Euronext. - Edition spéciale sur le Brexit, du vendredi 24 juin 2016, présentée par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Jusqu'au bout, les marchés ont cru à la victoire du "Bremain", au maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne. L'annonce ce vendredi matin de la victoire du "Brexit" a donc provoqué une réaction de panique sur les places financières mondiales. Les marchés actions s'enfoncent, la livre sterling touche son plus bas niveau depuis 30 ans, et le prix de l'or s'envole. Quant à Wall Street, il a ouvert en baisse. Cette baisse reflète-t-elle alors le risque économique et politique pour l'Europe ? - Avec: Laurent Berrebi, président fondateur de Global Macro Finance. Et Hervé Goulletquer, stratégiste de la gestion chez La Banque Postale Asset Management. - Édition spéciale sur le Brexit, du vendredi 24 juin 2016, présentée par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Le Royaume-Uni a finalement choisi de mettre fin à quarante-trois années d'appartenance à l'Union européenne (UE), en votant oui au "Brexit" lors d'un référendum dont les résultats ont été annoncés vendredi 24 juin au petit matin. Cette annonce a donc provoqué une réaction de panique sur les places financières mondiales. Quant à Angela Merkel, elle estime que c'est un "coup porté à l'Europe". Elle met donc en garde contre toute réaction hâtive de l'UE, invitant à Berlin lundi pour en débattre les dirigeants français et italien ainsi que le président du Conseil européen. Comment l'Europe peut-elle alors se relever ? - Avec: Joachim Bitterlich, ancien conseiller diplomatique du chancelier allemand Helmut Kohl. Et Jean-Marie Cavada, député européen et Président du Mouvement Européen-France. - Edition spéciale sur le Brexit, du vendredi 24 juin 2016, présentée par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Plus de 46 millions d'électeurs britanniques vont se prononcer ce jeudi sur le maintien ou non de la Grande-Bretagne au sein de l'Union européenne. Tandis que les pro et anti-Brexit concentrent ce mercredi leurs dernières forces pour tenter de convaincre les indécis, les relations franco-britanniques dans la tech sont ce soir au coeur des débats dans l'Hexagone. Et pour cause, l'Angleterre est une place financière forte pour les start-up. Alors, quelles pourraient être les conséquences du Brexit sur les relations entre les deux pays sur le secteur de la tech ? - Avec: Philippe Gélis, co-fondateur et président de Kantox. Jean-Marc Patouillaud, managing partner chez Partech Ventures. Imad Wardé, co-fondateur et président de HedgeGuard. Sophia Grami, entrepreneuse française (depuis Londres). Frédéric Bianchi, journaliste à bfmbusiness.com. Et Delphine Liou, BFM Business. - Tech & Co, du mercredi 22 juin 2016, présenté par Frédéric Simottel, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Sophie Chauvellier, gérante Allocations d'Actifs et Multigestion chez Dorval AM, était l'invitée d'Intégrale Bourse. À un jour du scrutin, elle est revenue sur les conséquences éventuelles d'un Brexit sur les marchés émergents. Ces derniers pourraient profiter de conditions monétaires beaucoup plus accommodantes. "La Réserve fédérale ne monterait pas ses taux", explique-t-elle. La situation sera à la fois "favorable aux matières premières, aux producteurs de matières premières et tout ce qui est dans la mouvance chinoise", a-t-elle ajouté. - On prend le large : chaque mercredi, pleins phares sur les marchés émergents. - Intégrale Bourse, du mercredi 22 juin 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Résumé des listes et des candidats qui seront présentés au premier tour des élections régionales dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.
Vidéos A la une
Direction Berrien en Bretagne où le Front de Gauche a réalisé le meilleur score du premier tour des élections régionales avec 19,52% des voix.
Vidéos A la une
Interview de Marcel Quiviger, directeur de la rédaction du Télégramme et d'Olivier Clech, rédacteur en chef de Tébéo sur la défaite des Républicains en Bretagne lors du premier tour des élections régionales.
Vidéos A la une
Interview de Marc le Fur, chef de file de la droite et du centre aux élections régionales qui a obtenu 23% des voix lors du premier tour en Bretagne.
Vidéos A la une
Extrait du discours de Jean-Yves Le Drian, chef de file de la liste Parti Socialiste en Bretagne qui arrive en tête du premier tour des élections régionales.
Vidéos A la une
François Bayrou était l'invité de BFM Story ce mercredi soir pour commenter les résultats du premier tour des élections régionales. Le Front national y est arrivé en tête, une première. Le maire de Pau a réaffirmé sa volonté de voir instaurer un scrutin à la proportionnelle. Le président du MoDem regrette qu'à l'Assemblée nationales des formations comme le Front national et le Centre soient sous-représentées à cause du mode de scrutin. "Il est possible que des gens soient élus dimanche prochain avec 36 ou 37% des voix, alors qu'autrement, chacun aurait fait le nombre de ses sièges et on aurait vu après de quelle manière on organise les choses", a-t-il expliqué.
Politique
Désistements pour faire un "Front républicain", alliances, nombre de régions aux mains du FN, découvrez ce qui devrait arriver au second tour des régionales.
Vidéos A la une
À moins de trois semaines du réveillon, de nombreux magasins sont ouverts en ce dimanche d'élections régionales. Pas facile dans ces cas-là de concilier courses de Noël et devoir républicain, encore moins pour les commerçants qui travaillent, à moins de prendre quelques dispositions.
Vidéos A la une
A compter du 1er janvier, la France métropolitaine comptera 13 régions contre 22 auparavant. En opérant cette réduction de nombre, mais un agrandissement géographique pour sept de ces collectivités, le gouvernement espère leur donner plus de poids, notamment d'un point de vue économique. Elles seront ainsi de taille à concurrencer les autres puissances régionales d'Europe comme la Catalogne en Espagne, ou les Lander en Allemagne.
Vidéos A la une
C'est dimanche le premier tour des élections régionales. Tous les Français en âge de voter sont appelés à se rendre aux urnes pour élire leurs conseillers. Comment se déroule le scrutin? Voici tout ce qu'il faut savoir.

Pages

Publicité