Vidéos à la une
En séance de questions au gouvernement mardi 16 décembre, la ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, a fait rougir François Sauvadet en révélant l'existence d'un déjeuner entre elle et le député UDI de Côte-d'Or. Une rencontre dans le cadre d'une réunion avec les présidents des comités de bassin de France, François Sauvadet représentant celui de Seine-Normandie. Mais dès la révélation de Ségolène Royal, l'hémicycle a commencé à chahuter le député à la plus grande joie de la ministre : "Oui, osez le dire, vous l'aviez caché à vos collègues", s'est-elle amusée. Réaction amusée du président de l'Assemblée, Claude Bartolone, qui a demandé à la ministre de ne pas "corrompre" François Sauvadet... Pour Ségolène Royal en tout cas, "il n'y a pas de honte". Elle ajoute qu'en République, on peut travailler "conjointement au service de l'intérêt général".
Vidéos à la une
C’est une confiance prudente qu’accordent EELV et les radicaux au premier ministre quand sur les bancs GDR : c’est un non ferme et définitif. L’UMP critique le premier ministre, estimant...
Publicité