Vidéos à la une
Il était environ 13h00 vendredi lorsque les premiers coups de feu ont retenti dans le lycée. Armé d'une carabine, un jeune d'une vingtaine d'années qui fréquentait cet établissement de La Loche, une petite bourgade isolée du centre du Canada, a tué quatre personnes et blessé gravement plusieurs autres. Appréhendé par la police, on ignore encore l'identité du tueur et les raisons de son geste. Depuis Davos, le premier ministre canadien a tenu à réagir à cette tragédie annonçant d'ores et déjà une réflexion prochaine sur la circulation des armes dans le pays.
Publicité